leral.net | S'informer en temps réel

Péripéties des investitures: « C’est à 24h de la clôture que j’ai su que je n’étais pas retenue par Taxawu Sénégal », révèle Mme Soham Wardini

Soham Wardini compte défendre son bilan devant les Dakarois. C’est pourquoi, après avoir été écartée par sa coalition, Taxawu Senegal, elle est allée trouver refuge au parti Union citoyenne Bunt-Bi (Uc Bunt-Bi). « C’est à 24h de la clôture que j’ai su que je n’étais pas retenue par Taxawu Sénégal », révèle Mme Soham Wardini à emedia.


Rédigé par leral.net le Dimanche 5 Décembre 2021 à 15:11 | | 0 commentaire(s)|

Péripéties des investitures: « C’est à 24h de la clôture que j’ai su que je n’étais pas retenue par Taxawu Sénégal », révèle Mme Soham Wardini
Invitée à l’émission "Le Jury du Dimanche" (JDD), ce 5 décembre 2021, la maire sortante de la ville de Dakar est largement revenue sur les péripéties qui ont miné les investitures pour les élections territoriales de janvier 2022.

Elue en 2018, suite aux déboires judiciaires de Khalifa Ababacar Sall qui ont abouties à sa déchéance de la mairie, Soham Wardini estimait être la candidate naturelle de la coalition Taxawu Senegal pour les Locales. « C’est à 24h (de la clôture du dépôt des listes électorales) que j’ai su que je n’étais pas choisie par ma coalition, Taxawu », a-t-elle fait savoir.

Après cet épisode, il fallait mettre en place, tout de suite, quelque chose pour aller aux élections. Pourquoi ?

« Parce que, je suis la candidate sortante. J’ai le droit de défendre mon bilan. Ma candidature était légitime. C’est pourquoi, j’ai pris contact avec les dirigeants de l’Union citoyenne Bunt- Bi (Uc Bunt-Bi) dont j’avais discuté, une semaine avant, avec une de ses responsables », a-t-elle révélé.

Soham Wardini de poursuivre : « dans ce parti, on prône des valeurs de civisme, de la citoyenneté. Ce qui correspond exactement à ce que je voulais faire. Je remercie les responsables de ce parti qui ont accepté de porter ma candidature. Ils étaient contents et ravis de m’avoir comme tête de liste. Je ferai tout pour gagner ces élections. D’abord, en présentant mon bilan aux Dakarois. Nous avons beaucoup fait à Dakar ».

Dans cette bataille électorale, Soham Wardini fera face à 5 hommes. Ses adversaires pour la conquête de la mairie de la capitale sont, Barthélémy Dias, de la coalition Yewwi Askan Wi, Abdoulaye Diouf Sarr, Benno Bokk Yakaar, l’ancien maire de Dakar, Pape Diop, le candidat de Wallu Senegal, Doudou Wade et le directeur de Cabinet du chef de l’Etat, Mame Mbaye Niang. Mais Mme Wardini pourra s’appuyer sur le soutien de la gente féminine comme le Caucus des femmes leaders et également l’Association des femmes universitaires.






emedia


Titre de votre page Titre de votre page