a
leral.net | S'informer en temps réel

Point de presse annoncé par le PM: Le Ministère de la Protection de l’enfance met fin à la « politique de l’Autruche »


Rédigé par leral.net le Dimanche 25 Mars 2018 à 12:28 | | 0 commentaire(s)|

Enfin, le Ministère de la Bonne gouvernance et de la Protection de l’enfance va tenir un point de presse pour se prononcer sur les meurtres et enlèvement d’enfants qui défraie aujourd’hui la chronique au Sénégal. C’est le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne qui l’a annoncé ce dimanche lors de de l’émission Le Grand Jury de la Radio Futurs médias (RFM)
 
« La semaine prochaine, la ministre en charge de de la Protection de l’enfance va tenir un point de presse pour parler des mesures d’accompagnement attendus de la part des familles. », a annoncé le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne.
 
Déclaré portée disparue, la ministre Ndèye Ramatoulaye Guèye Diop et le Ministère de la Bonne gouvernance et de la Protection de l’enfance va enfin sortir de son « camouflage » pour dire sa part de vérité et d’action sur la recrudescence d’enlèvement et de meurtre d’enfants, après un silence radio pesant du ministère de la Bonne gouvernance et de la Protection de l’enfance.
 
Les démembrements fonctionnels, comme la Direction de la Promotion des Droits de l’Enfance et celle de la Protection de la Petite l’Enfance qui étaient restées muettes vont devoir dévoiler leur plan d’action.
 
Récemment dans un plateau spécial sur RFM matin, le journaliste Babacar Fall avait révélé que le ministère de la Bonne gouvernance et de la Protection de l’enfance avait déconseillé à ses services de se prononcer sur les questions d’enlèvements et meurtres d’enfants et il a même fallu aujourd’hui, Macky Sall de bousculer ses habitudes de communication pour faire une sortie inhabituelle sur RFM matin pour dénoncer ces enlèvements et meurtres d’enfants qui défraient la chronique.
 
De Kigali où le Sénégal participe au sommet extraordinaire de l'Union africaine pour les besoins de la signature de l'accord prévoyant l'instauration d'une zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), Macky Sall avait même jugé nécessaire de communiquer sur la question de la protection des enfants, tellement la baudruche s’est gonflée ces derniers jours.
 
Rappelons qu’une marche a été faite par des collectifs de défense des droits des enfants, ce samedi à Dakar pour dénoncer ces maltraitances de l’enfant.
 
Massène DIOP Leral.net



Cliquez-ici pour regarder plus de videos