leral.net | S'informer en temps réel

Poponguine-Ndayane / Attaques wahhabites contre El Hadji Omar Tall: Son petit-fils Cheikh Ahmet Tidiane Tall s’érige en bouclier

Cheikh Ahmet Tidiane Tall, petit-fils d’El Hadji Omar Tall a fait une sortie à Poponguine- Ndayane, pour dénoncer les attaques faites à l’encontre de son grand-père par des «wahhabites ». A l’en croire, pas moins de 151 attaques ont été le fait de «wahhabites» qui ont pour cible El Hadji Omar Tall.


Rédigé par leral.net le Mardi 9 Novembre 2021 à 08:56 | | 0 commentaire(s)|

Poponguine-Ndayane / Attaques wahhabites contre El Hadji Omar Tall: Son petit-fils Cheikh Ahmet Tidiane Tall s’érige en bouclier
Le Grand Théâtre de Dakar était le cadre où ont été proférées ces insanités. Il a fait part de ces faits lors de la visite de sites et lieux disséminés le long du littoral sénégalais et particulièrement, celui de Ndayane, dans la commune citée plus haut.

En ces lieux, l’Association pour le développement de Ndayane, en relation avec la Famille Omarienne, organise un pèlerinage à la mémoire du saint homme qui y a érigé une mosquée en pierre, résistant au temps, aux intempéries et aux embruns maritimes.

La dimension d’El Hadji Omar Tall dépasse de loin, la sous-région ouest-africaine et fait parler du personnage dans le cadre de la vulgarisation de l’Islam dans le Soudan occidental en général et particulièrement, dans le Fouta-Toro.

En plus de sa détermination à faire le «jihad », on lui ajoute sa résistance et son combat farouche face à l’occupant étranger, le colon français. De nombreux écrits et ouvrages dont ‘’Les lances ‘’, lui donnent une dimension incommensurable.

Dans un cadre où l’intrusion de nouvelles pensées sur le plan religieux foisonne, des entailles ne sont pas à exclure. Certains pensent s’affirmer par la remise en cause des pratiques et rites qui ont été en usage depuis l’introduction de l’Islam.

Ainsi, les fondateurs des confréries en Afrique au Sud du Sahara, ne peuvent être compris. Les considérations relatives à la lutte pour une conservation de l’Islam dans sa pureté et sa sacralité originelles, ne doivent pas dénier au saint homme, le fils de Alwar, son érudition, sa maîtrise des sciences coraniques dont l’exégèse.

Les contestations faites aussi contre Cheikh Ahmadou Bamba, fondateur du Mouridisme, se présentent comme des attaques à l’endroit des saints hommes africains, piliers de l’Islam en Afrique au Sud du Sahara.

Par conséquent, Cheikh Ahmet Tidiane Tall, le petit-fils d’El Hadji Omar Tall, exhorte les communautés musulmanes à se garder de campagne visant à désacraliser le saint homme.

En ce sens, les lieux, comme Poponguine-Ndayane, sont à conserver comme des symboles et des lieux de prière. Des centaines de fidèles musulmans y ont fait la Khadra (des louanges à Dieu et au Prophète de l’Islam-PSL) et la prière de la tombée de la nuit.







Sud Quotidien


Titre de votre page Titre de votre page