leral.net | S'informer en temps réel

Portrait non autorisé - Aïssata Tall Sall : La "Lionne du Fouta" a encore rugi !


Rédigé par leral.net le Jeudi 17 Juillet 2014 à 04:00 | | 0 commentaire(s)|

Portrait non autorisé - Aïssata Tall Sall : La "Lionne du Fouta" a encore rugi !
Aïssata Tall Sall est au-devant de la scène médiatique. La célèbre avocate a encore marqué les esprits en conservant son fauteuil de maire de Podor et surtout en venant à bout du très liquide Racine Sy, candidat du pouvoir aux dernières élections locales, dans cette commune du Fouta. Même si elle n’a pas eu le soutien de son parti pour faire face au richissime homme d’affaires, la "Lionne" est brillamment sortie vainqueur du scrutin du 29 juin dernier et reste l’édile de Podor pour les cinq prochaines années. Sa liberté de ton et la pertinence de ses idées font de ce député une valeur sûre de l’élite politique nationale. Au mois de mai dernier, Aïssata Tall Sall se frottait déjà à l’indéboulonnable Ousmane Tanor Dieng pour le contrôle du Parti socialiste. Certes, elle n’a pas pu déraciner le baobab de Nguéniène, mais l’ex-ministre a montré à ses camarades de parti qu’elle ambitionne de prendre les rênes de la plus vieille formation politique du Sénégal.

Une brillante avocate

Née le 12 Décembre 1957, à Podor, Me Aissata Tall Sall, est toujours sur la sellette pour défendre des causes avec verve, pugnacité et un langage de vérité qui la caractérisent, une vraie "dame de fer" comme l'appellent si affectueusement ses pairs.

Après ses études universitaires à l'UCAD, sanctionnées par une maîtrise en Droit où elle est sortie Major de sa promotion avec la mention Assez Bien, Me Tall Sall s'est inscrite au Doctorat de 3éme Cycle à l'UCAD avant d'intégrer l'Université Américaine de Paris (IUA) pour un MBA en "Programm For International Management". C'est en 1982, qu'elle fit sa prestation de serment d'avocat. Son premier stage dans la profession fut en 1985 au Cabinet de Maître Mour Seck.

Peu de temps après, elle fut lauréate à la première Rentrée de la conférence solennelle du stage du Barreau de Dakar et décida, en 1986, de s'installer à titre personnel comme avocate. Aujourd'hui, elle dirige un cabinet de six avocats et s'est illustrée dans divers procès internationaux dont la défense des Généraux Palenfo et Coulibaly accusés de putsch militaire en Côte d'Ivoire.

En mai 2006, Aissata Tall monte les marches de Cannes en compagnie de Abderrahmane Sissako pour présenter la première du film Bamako où elle joue son propre rôle, celui d'un avocat qui défend son continent contre les dérives des institutions internationales.

Un riche parcours politique

Sur le plan politique, outre ses fonctions de maire de Podor, Me Aïssata Tall Sall est député à l’Assemblée nationale et a occupé, entre 1998 et 2000, le poste ministre de la Communication et porte-parole du Gouvernement de Mamadou Lamine Loum. Après la débâcle du Ps à la Présidentielle de 2000, l’avocate gravit les échelons et devient l'une des figures emblématiques des Verts. Cooptée dans le Bureau Politique, elle se retrouve en 2007, après le Congrès, porte-parole du parti. Surnommée la « Lionne du Fouta » pour ses combats politiques, et ses prises de positions courageuses, elle résiste à la transhumance malgré les nombreuses pressions et menaces du régime libéral.

Mariée et mère de quatre enfants, dont des jumeaux, la mairesse de Podor est considérée par beaucoup d’analystes politiques comme l’une des femmes politiques les plus brillantes de toute l’histoire du Sénégal. Son charisme, son courage et son élégance ne passent pas inaperçus dans un Sénégal où les politiques peinent de plus en plus à convaincre.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos