leral.net | S'informer en temps réel

Pour l’administration de la mairie de Dakar : Mankoo Wattu Senegaal théorise l’idée d’une délégation spéciale à Dakar


Rédigé par leral.net le Lundi 23 Octobre 2017 à 18:47 | | 0 commentaire(s)|

Pour l’administration de la mairie de Dakar : Mankoo Wattu Senegaal théorise l’idée d’une délégation spéciale à Dakar
Ils sont encore montés au créneau pour porter la charge. Ils, ce sont les membres de la coalition Mankoo Wattu Senegaal (MWS). Réuni ce dimanche pour apprécier la situation politique du pays, après s’être ‘’longuement attardés sur la situation de la mairie de Dakar", Ousmane Faye et compagnie ont « déploré le sort des populations locales, actuellement laissés en rade, prises en otages par un groupe mû par des intérêts d’un seul homme, oubliant la mission de l’institution ». « La coalition estime que la mairie ne joue plus son rôle. Car, elle est, actuellement, occupée à utiliser les ressource de l’institution pour faire libérer un homme cité dans une affaire de malversation dans la gestion de la caisse d’avance de la mairie », peut-on lire dans leur déclaration.

Ils affirment du reste que « ce sont les ressources qu’elle (la mairie) génère qui sont aujourd’hui mobilisées pour payer les émoluments des avocats, les campagnes de mobilisation, entre autres. Et dans ces conditions, la coalition Mankoo Wattu Senegaal qui pense que la mairie doit revenir à sa première mission de s’occuper des intérêts exclusifs des populations de Dakar exhorte l’Etat à plus de responsabilité. Soit la justice libère le maire de Dakar pour qu’il s’occupe des préoccupations de ses administrés. Soit on met l’institution sous délégation spéciale. Parce qu’il est inacceptable qu’un groupe d’individus prenne aujourd’hui en otages toutes les populations de la capitale ».

Apres avoir théorisé l’idée d’une délégation spéciale à la mairie de la capitale, Ousmane Faye et consorts ont « fustigé le débat sur la possibilité du président Macky Sall de pouvoir ou vouloir briguer trois mandats successifs, estimant que c’est un débat inutile. Parce que déjà clairement réglé par le texte issu du referendum de mars 2016 ».

Cette coalition de partis souligne que les sénégalais n’ont pas le temps de « polémiquer avec des intellectuels malhonnêtes, dépassés et encrassés par leur époque, qui agitent ces genres de débat pour uniquement faire le buzz et distraire ou divertir les Sénégalais ».




Vox populi








Hebergeur d'image