leral.net | S'informer en temps réel

Pour la diminution des violences entre éleveurs et agriculteurs: Un CDD spécial sur la réglementation du parcours du bétail, tenu à Diourbel

Un Comité départemental de développement spécial sur la cartographie précise des préoccupations en matière de préservation des cultures, des zones de pâturage et des parcours de bétail, s’est tenu jeudi, à la Gouvernance de Diourbel. Il s’agissait d’une instruction présidentielle en vue de mettre fin aux conflits entre éleveurs et agriculteurs.


Rédigé par leral.net le Samedi 4 Décembre 2021 à 08:56 | | 0 commentaire(s)|

Pour la diminution des violences entre éleveurs et agriculteurs: Un CDD spécial sur la réglementation du parcours du bétail, tenu à Diourbel
Des conclusions ont été retenues à l’issue de la rencontre présidée par le gouverneur de la région de Diourbel, sur la réglementation du parcours du bétail et les zones de pâturage.

Il s’agit, entre autres, du respect du décret 80 268 du 10 mars 1980 qui réglemente le parcours du bétail et les zones de parcours du bétail et des zones de pâturage.

Gorgui Mbaye, le gouverneur de la région de Diourbel, explique : « nous avons constaté qu’il y a beaucoup de violences qui sont dues au jeune âge des éleveurs. Ce sont des enfants qui conduisent les bêtes. Nous avons retenu de désarmer systématiquement par les forces de sécurité, si on ne peut pas l’empêcher, les enfants qui conduisent ses bêtes et qui utilisent des coupe-coupe. Ils se battent souvent et il y a souvent mort d’homme. Il faudrait que les transhumants soient identifiés pour atténuer les vols de bétail ».

Il demande ainsi d’interdire la circulation du bétail, la nuit parce que la plupart des dégradations sur les cultures se font la nuit. Le gouverneur de la région de Diourbel exhorte également les maires à procéder à la matérialisation et la délimitation physique des parcours du bétail, par des poteaux en béton armé de deux mètres, dont un mètre sous le sol en peinture bleu blanc comme le stipule le décret.

« Pour le respect de la volonté du chef de l’Etat, il faut que cette année, les maires budgétisent des fonds pour délimiter ces parcours du bétail », a précisé en effet Gorgui Mbaye.

Le gouverneur de la région de Diourbel n’a pas manqué de faire par ailleurs, des recommandations aux agriculteurs. « Il faut que les agriculteurs évitent d’emblaver des surfaces réservées au bétail ».

Il leur demande également d’amener leur récolte avant l’ouverture du pâturage post-récolte Ces Comités départementaux de développement sur la cartographie des préoccupations en matière de préservation des cultures, des zones de pâturages et des parcours de bétail, se tiendront le 6 décembre à Bambey et le 9 du même mois à Mbacké, sous la présidence du gouverneur de région, sur instruction présidentielle.






Sud Quotidien


Titre de votre page Titre de votre page