leral.net | S'informer en temps réel

Pour le paiement du reliquat de leurs indemnités de déplacement: Des enseignants du Lycée technique de Thiès en débrayage ce mercredi

Les enseignants du Lycée d’enseignement technique et professionnel François Xavier Ndione de Thiès, ont observé, ce mercredi, un débrayage à partir de 9 heures, pour réclamer le paiement du reliquat de leurs indemnités de déplacement pour les examens professionnels 2020/2021, nous apprend l’Aps, qui cite le secrétaire général de la section locale du CUSEMS, Ibrahima Coumbassa.


Rédigé par leral.net le Mercredi 15 Décembre 2021 à 17:43 | | 0 commentaire(s)|

Pour le paiement du reliquat de leurs indemnités de déplacement: Des enseignants du Lycée technique de Thiès en débrayage ce mercredi

A l’appel de la section locale du G7, avec notamment le Syndicat autonome des enseignants du moyen secondaire (SAEMSS) et le Cadre unitaire syndical des enseignants du moyen secondaire (CUSEMS), le mouvement d’humeur pour le paiement intégral des indemnités liées aux examens professionnels, avait démarré au début du mois de décembre, sans susciter de réaction de la part des autorités, a relevé M. Coumbassa.

Selon lui, conformément aux accords que les syndicats d’enseignants ont signés avec le gouvernement, ces indemnités doivent être payées avant le 30 novembre de chaque année. Cet accord est respecté par le ministère de l’Education nationale, mais le ministère en charge de la Formation professionnelle tarde à l’honorer, a-t-il relevé.

Pour Abdou Aziz Niang, représentant le SAEMSS au Lycée technique, si l’inspection d’Académie de Thiès a pu payer 700 millions FCfa, en termes d’indemnités pour le baccalauréat général et le baccalauréat technique, avant le 30 novembre, un reliquat de 47 millions n’a pas sa raison d’être.

"Nous avons rencontré l’IA, mais il a dégagé ses responsabilités, en nous disant qu’il a distribué l’argent qu’il avait aux ayants-droit, et que c’est le ministère qui doit réagir pour qu’il puisse nous payer’’, a dit Abdou Aziz Niang a l’APS.

Selon Coumbassa, le ministère de la Formation professionnelle a tendance depuis 2019, à ‘’payer une partie et à remettre le reste dans le prochain budget’’. Il a jugé inacceptable ce ‘’deux poids deux mesures’’ pour des agents qui sont dans un ‘’même système’’.

En ce moment, ’’75%’’ des professeurs du lycée technique sont concernés par le reliquat qui était de 97 millions, sur lesquels 50 millions ont déjà été versés à une partie des ayants-droit", a dit M. Niang, professeur de mathématiques au Lycée technique.

D’après toujours l’APS, si rien n’est fait jusqu’à lundi, le SAEMSS et le CUSEMS, membres du G7, vont apprécier la situation, pour déterminer la suite à donner au mouvement, ont indiqué les syndicalistes, n’excluant pas une grève totale.

Ibrahima Coumbassa a précisé que ce mouvement d’humeur ‘’n’a rien à voir’’ avec celui prévu à partir de jeudi.

Interrogé sur la question, l’Inspecteur d’Académie de Thiès, Papa Baba Diassé a noté que le reliquat des indemnités de déplacement de 2020/2021, s’élevait en réalité à 27.120.000 millions de francs Cfa, sur lesquels le ministère de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Insertion, avait envoyé 18 millions 120 mille.

Cet argent a déjà été payé à des ayants-droit, a-t-il précisé. Il ne couvrait toutefois pas la somme globale due aux examinateurs.

L’agence rappelle que l’inspecteur d’Académie avait adressé le 25 novembre dernier, une lettre à la Directrice de l’administration générale et de l’équipement (DAGE) du ministère concerné, lui demandant de mettre à sa disposition le ‘’gap’’ 9 millions de francs Cfa, devant servir au paiement du reliquat des toutes dernières feuilles de déplacement.


Titre de votre page Titre de votre page