leral.net | S'informer en temps réel

Pour lutter le 17 février contre Ama Baldé: Fass réclame 15 millions à Assane Ndiaye

La structure Baol Production est avertie. Si elle veut voir l'écurie Fass, qui refuse de lutter contre Ama Baldé le 17 février, revenir à de meilleurs sentiments, elle devra verser 15 millions de francs Cfa. Une réunion d'urgence sera tenue au Cng pour tenter d'arrondir les angles.


Rédigé par leral.net le Lundi 18 Décembre 2017 à 14:21 | | 0 commentaire(s)|

Selon le quotidien "Les Echos", l'écurie de Fass ne veut plus du combat devant opposer son poulain, Papa Sow, à Ama Baldé de Pikine. Ce combat, maintes fois reporté, avait été finalement fixé au 25 décembre prochain. Une condition était cependant attachée à la tenue de l'affiche à cette date: le versement à chacun des deux lutteurs, par le promoteur, d'une indemnisation de 2,5 millions de francs Cfa au plus tard le 17 novembre.

Assane Ndiaye n'ayant pas respecté cet accord conclu sous les auspices du Cng, Fass a décidé de tourner la page. Mais, la doyenne des écuries a changé son fusil d'épaule et se dit prête à lutter pour le mois de février, mais à condition que le promoteur débourse 15 millions de francs Cfa pour signer un nouveau contrat.

Une somme qu'Assane Ndiaye n'est pas disposée à mettre à table. Pour permettre à toutes les trois parties de trouver une solution, le Comité national de lutte va tenir une réunion d'urgence tripartite aujourd'hui lundi, pour tenter de décanter la situation.