Leral.net - S'informer en temps réel

Pour pouvoir jouer en Espagne: Seydina Alioune Seck se fait confectionner un faux extrait de naissance

Rédigé par leral.net le Vendredi 28 Mai 2021 à 15:17 | | 0 commentaire(s)|

Pour pouvoir jouer en Espagne: Seydina Alioune Seck se fait confectionner un faux extrait de naissance
 
 
Pour des faits de faux et d'usage de faux dans un document administratif, Seydina Alioune Seck, frère de Wally Seck, risque 6 mois de prison assortis du sursis. Pour aller jouer dans un centre de foot en Espagne, il s'était fait confectionner un faux extrait de naissance.
 
 
Des démêlés avec la justice sénégalaise, les «Faramareen» continuent d'en avoir. Et cette fois-ci, c'est Seydina Alioune Seck, petit frère de Wally Seck, qui est dans le viseur de la justice. Pour des faits de faux et usage de faux dans un document administratif, il a été jugé hier devant Maguette Diop, le juge de la deuxième chambre correctionnelle de Dakar. En effet, à l'époque où il était dans le football, Seydina Alioune rêvait d'intégrer un centre en Espagne pour y jouer. Il a été malheureusement confronté à un problème d'âge. Parce qu'il avait 19 ans et, de ce fait, il était impossible pour lui d'évoluer dans ce centre de foot. Pour contourner la loi, il a voulu diminuer son âge afin de pouvoir rejoindre ledit centre. Comme il est mentionné dans le vrai acte de naissance qu'il était né en 1993, il est allé se faire confectionner un autre extrait de naissance dans lequel il était mentionné qu'il était né en 1997. Pire, Seydina Alioune Seck, avec ledit acte de naissance incriminé, a obtenu une carte d'identité nationale. Hélas pour lui, lorsqu'il est allé se faire établir un passeport, sa demande a été rejetée du fait des données erronées qu’elle contenait. Et c'est à l'issue de ça que les faits de faux ont été découverts.
Pour se dédouaner de ce faux pour lequel il est poursuivi, il s’est défaussé sur son entraîneur, indiquant qu'il n'en savait rien à l'époque, parce qu'il était mineur. Poursuivant, il a précisé qu'il était passé par la voie normale pour l'obtention desdits documents. «C'est un monsieur qui est en Espagne qui m'a demandé de le faire. Je ne me rappelle plus de son nom. Ces documents, c'était pour minorer mon âge. J'étais mineur à cette époque. Je devais avoir entre 16 et 17 ans. Personnellement, je ne le savais pas. Je me suis rendu en Espagne avec mon véritable passeport. C’est quand j’ai voulu voyager avec le nouveau passeport que j’ai eu des problèmes. J’ai déposé une requête aux fins d’annulation de l’acte», a lâché le prévenu qui n'a pas réussi à convaincre la représentante du procureur.
 
Le parquet décèle les mensonges de Seydina Alioune et requiert 6 mois avec sursis
 
 
Cette dernière de dire : «vous saviez que ce n'était pas légal. Il faut arrêter ! Finalement, cela vous a causé beaucoup de problèmes». Ainsi, le parquet a requis une peine de 6 mois assortie du sursis contre Seydina Alioune Seck. Arguant que les faits que le garçon a reconnus sont établis, la représentante du parquet d'ajouter : «l'instruction d'audience a montré qu'il a confectionné ces documents en 2014, alors qu'il était majeur et non mineur comme il le dit à la barre».
Pour tirer le frère de Wally Seck d'affaire, les avocats de la défense se sont déchargés sur l'absent le plus présent au procès, à savoir son coach. «C'est parce qu'il voulait voyager en 2014 qu'il a voulu obtenir un passeport. L'infraction de faux est prescrite puisqu'il n'a pas fait un usage de ce faux. Si le coach prend la responsabilité de diminuer son âge et de le faire jouer en équipe, ce n'est pas de sa faute, puisqu'il lui avait dit que c'était valable», a précisé Me Mamadou Guèye qui a sollicité sa relaxe pure. Son confrère Me Alioune Badara Fall de renchérir : «le sieur Alioune Seck est la seule victime dans cette affaire. Il a dit que cet acte a été établi par son entraîneur et je le crois sur parole», a dit la robe noire. Cette chambre, qui avait jugé son défunt père en première instance pour l'affaire de faux billets dans lequel il était mêlé, a fixé son délibéré pour le 10 juin prochain.
 
Fatou D. DIONE
 



Source : https://www.jotaay.net/Pour-pouvoir-jouer-en-Espag...


Titre de votre page Titre de votre page