leral.net | S'informer en temps réel

Pour réduire les accidents de la circulation, bientôt le permis à points

Le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement va bientôt mettre en circulation le permis à points pour faire diminuer le nombre d'accidents. C'est une annonce faite par le directeur des Transports Cheikh Omar Guèye à l'occasion d'un CRD de sensibilisation et de partage sur la sécurité routière et les réformes du sous-secteur des transports routiers.


Rédigé par leral.net le Samedi 18 Février 2017 à 11:24 | | 0 commentaire(s)|

Pour réduire les accidents de la circulation, bientôt le permis à points
Le diagnostic fait par M.Guèye lors de ce face-à-face avec les acteurs révèle que la route continue encore de tuer avec près de 604 morts durant l'année 2016. Pour cette année, on déplore déjà une centaine de victimes . Et selon lui, il urge de trouver des solutions à ce problème pour inverser cette tendance macabre.

C'est pourquoi, dit-il, l'Etat à travers son ministère de tutelle, a initié ces CRD de sensibilisation et d'information sur les réformes du sous-secteur. Une concertation va suivre cette étape en vue de discuter de façon participative et inclusive sur le "permis à points sénégalais". Les chauffeurs et les transporteurs koldois n'ont pas manqué d'exprimer leurs inquiétudes par rapport à cet outil. Leur souci tournant essentiellement autour de la technicité de l'application audiovisuelle qui l'accompagne alors que la plupart des chauffeurs sont analphabètes.

Dans sa réponse, le directeur des Transports et sa délégation rassurent que cet outil est constitué d'images et qu'il est aussi traduit en langues nationales. Ce qui fait qu'il est accessible à tout le monde.

A signaler que le phénomène "Jakarta" qui constitue la principale cause des accidents routiers dans la commune de Kolda, s'est invité dans les débats. Sur cette question, le directeur des Transports suggère qu'il faut une solution structurelle. Et dans ce sillage, la commune de Kolda est sur la bonne voie. La capitale du Fouladou verra ses cars urbains bientôt lancés avec l'appui du CETUD, a-t-il promis.

source: la tribune