leral.net | S'informer en temps réel

Pour réduire les évacuations sanitaires vers Dakar : Tivaouane sera doté d’un hôpital moderne dans 20 mois

Le ministère de la Santé, le ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération et le Fonsis ont signé hier un mémorandum d’entente pour la construction d’un hôpital de niveau 2 dans la ville sainte de Tivaouane. Cette infrastructure sera livrée dans 20 mois et permettra de réduire les évacuations sanitaires vers Thiès et Dakar.


Rédigé par leral.net le Dimanche 15 Août 2021 à 14:49 | | 0 commentaire(s)|

Pour réduire les évacuations sanitaires vers Dakar : Tivaouane sera doté d’un hôpital moderne dans 20 mois
Les habitants de Tivaouane vont pousser un ouf de soulagement avec la construction d’un hôpital de niveau 2. En effet, il sera procédé à la réhabilitation de l’hôpital Abdou Aziz Sy Dabakh de Tivaouane qui deviendra ainsi un hôpital de niveau 2.

Et c’est vendredi que la signature du mémorandum d’entente a eu lieu au ministère de la Santé. Selon le ministre de la Santé Abdoulaye Diouf Sarr, «le nouvel hôpital de Tivaouane sera doté d’une architecture et d’une infrastructure innovantes avec des services de pointe qui répondront aux besoins de la ville sainte et de ses environs».

En réalisant cette structure, indique Abdoulaye Diouf Sarr, le président de la République matérialise son ambition de renforcer le plateau sanitaire de la ville sainte de Tivaouane qui, de par sa position stratégique et son caractère religieux, accueille chaque année à l’occasion du Gamou des pèlerins venant de tous horizons.

Pour sa part, le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott, a insisté sur les investissements importants qui ont été consentis dans le secteur de la santé à travers différents programmes et projets. «Mais des efforts restent à fournir », reconnaît-il.

Selon Amadou Hott, ce mémorandum va contribuer à améliorer les conditions de vie des populations notamment autour du département de Tivaouane. «Il constitue un jalon important dans la concession et la réalisation du plan quinquennal d’investissement du secteur de la santé», affirme Amadou Hott qui informe que les travaux vont durer au maximum 20 mois.
«Et nous espérons qu’avant le Gamou, nous irons faire la pose de la première pierre», dit-il.
L’As



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page