leral.net | S'informer en temps réel

Pourquoi les thièssois n’ont pas investi les rues après l’interpellation d’Idy, le 19 avril


Rédigé par leral.net le Mardi 24 Avril 2018 à 11:22 | | 0 commentaire(s)|


La journée du 19 avril est restée calme à Thiès, malgré l’interpellation à Dakar d’Idrissa Seck, président du Conseil départemental de Thiès. Une telle situation est fondamentalement différente de celle de 2005, quand le même Idrissa avait été arrêté sous le règne de Me Wade. Ce qui a poussé certains thièssois à s’interroger sur les raisons de ce silence. Mais pour Maïssa Diouf, coordonnateur de la Convergence des jeunesses républicaines de Thiès, cela est dû à la campagne de sensibilisation sur le parrainage menée par les jeunes et les anciens de l’APR à l’initiative de Siré Dia, directeur général de la post.

Si les Sénégalais ne sont pas sortis, c’est parce qu’ils se retrouvent dans le système de parrainage. A Thiès, le jour du vote les gens ont vaqué à leurs occupations. Même avec l’interpellation d’Idrissa Seck, ils ont affiché la même posture, a soutenu Maïssa Diouf.
Selon lui, s’il n’y a pas eu de manifestations graves à Thiès, c’est grâce à Siré Dia, tête de liste Bby dans le département de Thiès lors des élections législatives passées, « il faut féliciter Siré dia, au niveau de Thiès, s’il n’y a pas de manifestations significatives c’est grâce à lui. Un mois avant le vote, il avait demandé aux jeunes et aux anciens de mener une campagne d’information et de sensibilisation. Ce qui a été fait tant au niveau de la ville de Thiès que du département. Des spécialistes ont même été mis à contribution. Résultat des courses : les populations ont parfaitement compris le sens du système de parrainage ».





L’As
 



Cliquez-ici pour regarder plus de videos