leral.net | S'informer en temps réel

Pr. Ousseynou Samb : « le Juge la Cour de Justice de la CEDEAO a manqué de courage"

D’après le Pr. Ousseynou Samb, spécialiste en droit pénal et coordonnateur du Bureau d’informations du justiciable, la Cour de justice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a manqué de courage dans son arrêt rendu dans le cadre de l’affaire de la caisse d’avance de la mairie de Dakar.


Rédigé par leral.net le Dimanche 15 Juillet 2018 à 22:48 | | 0 commentaire(s)|

Sur les ondes de Sud Fm, le spécialiste en droit pénal estime que "l’arrêt de la Cour de justice de la CEDEAO ne nous apprend rien. Il (arrêt) devrait prononcer l’annulation de toute la procédure, tout simplement. La décision était de dire quelles seraient les conséquences de ces manquements constatés dans le dossier Khalifa Sall". En clair, poursuit-il, le juge de la CEDEAO, en constant les violations des droits Khalifa Sall, devrait ordonner sa libération. 

Selon le Pr. Ousseynou Samb, le juge Malick Lamotte qui a, lui aussi, manqué de courage lors du jugement de la première instance du procès dit de la caisse d’avance de la mairie de Dakar. 

A en croire le Pr. Ousseynou Samb, "la justice sénégalaise devrait libérer Khalifa Sall dès l’instant qu’il est élu comme député". Mais, s’empresse-t-il, d’ajouter: "Ce serait une défaite pour l’Etat de Sénégal de reprendre toute procédure".
 
De même, poursuit-il, «le Procureur Lassana Diaby a manqué, lui aussi de courage. En tant que représentant de la société, il devrait requérir la libération de Khalifa Sall". 
 



 
 
PiccMi.Com



Cliquez-ici pour regarder plus de videos