leral.net | S'informer en temps réel

Préoccupations des députés, aide alimentaire COVID-19: Belle esquive de Samba Ndiobène Kâ sur la question des 69 milliards FCfa

Esquivant la question relative à l’audit des 69 milliards FCfa de «Force Covid-19» destinés à l’aide alimentaire, pilotés par son prédécesseur, Mansour Faye, le ministre du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale a apporté beaucoup d’éclairages sur… d’autres questions.


Rédigé par leral.net le Mardi 8 Décembre 2020 à 09:10 | | 0 commentaire(s)|

Préoccupations des députés, aide alimentaire COVID-19: Belle esquive de Samba Ndiobène Kâ sur la question des 69 milliards FCfa
A l’hémicycle de la Pace Soweto, le samedi 5 décembre 2020, pour l’adoption de son budget, le ministre du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale, Samba Ndiobène KÄ, a répondu aux différentes préoccupations des députés relatives à l’iniquité notée dans l’exécution des programmes de développement lancés par le gouvernement comme le PUDC, le PUMA, Promovilles… mais également la Couverture maladie universelle (CMU) et les bourses de sécurité familiales.

Plus de 106 milliards FCfa pour Samba Ndiobène Kâ

Apportant sa réponse aux préoccupations soulevées par les députés, le ministre du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale, dont le budget 2021 adopté, s’élève à la somme de 106.504.105.410 francs CFA en autorisations d’engagement et 101.504.105.410 francs CFA en crédits de paiement, a esquivé la doléance de certains députés qui sollicitent l’audit de la gestion des 69 milliards de francs CFA du Plan de résilience économique et sociale, alloués à son département, pour l’achat de vivres destinés à 1 million de ménages (plus de 8 millions de personnes) vulnérables.

La rectification du Registre national unifié prévue

Quant aux préoccupations liées aux doublons pour les bourses de sécurité familiales, Samba Ndiobène Kâ déclare qu’une évaluation globale nationale du Programme national des bourses familiales, est en cours. A l’en croire, une rectification du Registre national unifié (RNU) est prévue. D’ailleurs, le projet de décret est déjà introduit au niveau du circuit d’adoption.




Sud Quotidien



Cliquez-ici pour regarder plus de videos