leral.net | S'informer en temps réel

Prix du meilleur lutteur: Les incohérences du CNG de lutte


Rédigé par leral.net le Jeudi 17 Août 2017 à 11:55 | | 0 commentaire(s)|

Le Cng a décidé de ne pas décerner le prix de meilleur lutteur en lutte avec frappe, à l'occasion de la Nuit de la lutte qui doit se tenir le samedi 19 août prochain, dans un hôtel de la place. Une manière pour nos confrères de SunuLamb, de montrer que la lutte avec frappe s'arrête aux Vip, étant donné que cette année, aucun lutteur dit Vip n'a noué son Nguimb.

La décision du Cng de ne pas décerner le prix du meilleur lutteur avec frappe pour la saison 2016-2017 a soulevé une polémique au sein de la lutte. En effet, avec cette décision, le Cng sous entend que la lutte avec frappe s’arrête uniquement au cercle des Vip à savoir, Bombardier, Eumeu Sène, Balla Gaye 2, Gris-Bordeaux, Modou Lô, Lac de Guiers2, Tapha Tine. Et pourtant, ces lutteurs ne ne luttent qu’une seule fois dans la saison.

Au moment où certains lutteurs dits espoirs, ne cessent de monter en puissance dans l’arène et peuvent lutter deux à trois fois dans la saison. C’est le cas de Franc des Parcelles Assainies, qui a remporté deux victoires dans la saison, Sa Thiès qui continue de monter en puissance, Siteu qui a battu Zoss, Boy Niang 2, le jeune lutteur Boy Baol, Reug Reug qui est en train de poursuivre son invincibilité en battant, Jordan et Bébé Saloum.

Il y a aussi d’autres lutteurs qui se sont distingués durant cette saison à savoir, Raam Daan, Ada Fass, Weuz Diambars, Coly Faye 2, fils de Balla, etc. Tous ces espoirs méritaient de monter sur la plus haute marche du podium, pour avoir montré leurs talents durant les 60 journées organisées par le Cng.

Wiwsport



Cliquez-ici pour regarder plus de videos