leral.net | S'informer en temps réel

Procès faux médicaments à Touba : 7 ans de prison requis contre les accusés


Rédigé par leral.net le Mardi 18 Septembre 2018 à 17:24 | | 0 commentaire(s)|

Si le tribunal des flagrants délits de Diourbel se fit au réquisitoire du procureur Moussa Gueye, les nommés Bara Sylla et Amadou Woury Diallo vont écoper de sept ans d'emprisonnement ferme. C'est ce qu'a requis le représentant du ministère public dans l'affaire des faux médicaments saisis en novembre 2017 par les gendarmes de Touba Belel. Le procureur a aussi demandé un million d'amende pour chacun des accusés.

Après trois reports, l'audience de ce matin a été marquée par les systèmes de défense optés par les deux accusés, Bara Sylla né le 13 février 1984 à Touba, et le ressortissant Bissau-Guinéen de 77 ans, Amadou Woury Diallo. 

Les deux qui ont juré qu'ils ne se sont connus qu'une fois en détention, ont nié les faits. Quand Amadou Woury Diallo soutient qu'il ignorait le contenu de la cargaison qu'il a convoyé de la Guinée à Touba, Bara Sylla, quant à lui, déclaré qu'il n'est propriétaire que des cartons de pommades anti-inflammatoires qu'il a payé pour trente millions.   

Les deux parties civiles, à savoir l'ordre national des pharmaciens et le syndicat national des pharmaciens du Sénégal, ont respectivement demandé pour leur constitution de partie civile 1, 350 milliard CFA et 1 milliard CFA pour toutes causes et préjudices confondus.




Cliquez-ici pour regarder plus de videos