leral.net | S'informer en temps réel

Programme de filets sociaux: A Ziguinchor, le Conseil National de la Nutrition vient en appui à 640 ménages vulnérables

Six cent-quarante ménages de 64 villages de la région de Ziguinchor (sud), vont bénéficier d’un accompagnement sous la forme d’un programme de filets sociaux, pour un montant de 102 millions de francs Cfa, sous l’égide du Conseil national de développement de la nutrition (CNDN).


Rédigé par leral.net le Lundi 4 Octobre 2021 à 10:46 | | 0 commentaire(s)|

Programme de filets sociaux: A Ziguinchor, le Conseil National de la Nutrition vient en appui à 640 ménages vulnérables
Au total, 640 ménages vont bénéficier de ce projet de développement de la nutrition, a expliqué le secrétaire exécutif du Conseil national de développement de la nutrition, Abdoulaye Kâ, nous apprend la SN Agence de presse sénégalaise.

"Une enveloppe de 102 millions FCfa servira à accompagner des initiatives communautaires. Une partie de ce financement est destinée aux femmes enceintes vivant dans des ménages vulnérables", a-t-il ajouté.

Il intervenait ce week-end au cours d’une cérémonie de remise symbolique d’allocations financières à des femmes enceintes, issues de ménages vulnérables de la commune d’Enampor (Ziguinchor).

D’après l’APS, des financements ont été également accordés à des projets communautaires de la commune de Mlomp (Oussouye), dans le cadre de la même initiative, en présence d’autorités administratives et territoriales, de représentants de structures d’exécution du projet et des bénéficiaires.

Les responsables du Conseil national de développement de la nutrition, ex-Cellule de lutte contre la malnutrition, ont insisté, à cette occasion, sur "la nouvelle stratégie de l’Etat pour lutter contre la malnutrition".

"Nous déroulons beaucoup d’activités de développement de la nutrition communautaire dans la région. L’Etat dispose d’un plan stratégique basé sur une politique de développement de la nutrition qui touche 12 départements ministériels", a souligné Abdoulaye Kâ, en remettant des bons de soins maternels à des femmes enceintes à Enampor.

"Ces allocations financières comme appuis aux soins maternels, vont servir à lever l’obstacle financier sur le chemin des consultations prénatales", a indiqué le secrétaire exécutif du Conseil national de développement de la nutrition.

Il a échangé avec plusieurs femmes issues de ménages vulnérables, sur la nécessité de faire la promotion des soins maternels.

Selon lui, à travers ces filets sociaux, le Conseil national de développement de la nutrition vise à "dépasser l’étape de la constatation de la malnutrition, en mettant en place une approche de développement de la nutrition".



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page