leral.net | S'informer en temps réel

Progression de la COVID-19: Une situation préoccupante aussi à Saint-Louis

La progression de la maladie à coronavirus reste particulièrement fulgurante et inquiétante dans la région de Saint-Louis. Les cas s’accroissent quotidiennement et tous les départements sont touchés. Malgré la campagne de sensibilisation pour le respect des gestes-barrières recommandés, nombreux sont ceux qui rechignent à les appliquer.


Rédigé par leral.net le Mardi 19 Janvier 2021 à 08:58 | | 0 commentaire(s)|

Progression de la COVID-19: Une situation préoccupante aussi à Saint-Louis
Depuis quelques jours, la région de Saint-Louis fait face non seulement à une augmentation du nombre de cas positifs, mais aussi à l’accroissement des cas graves et à la hausse du nombre de décès. En effet, 146 cas graves ont été recensés par les autorités sanitaires, qui renseignent que 66 parmi eux, ont rendu l’âme. D’après les responsables de la région médicale, parmi les cas de décès enregistrés, les 44 sont survenus entre le 1er novembre 2020 et le 14 janvier 2021.

Selon les autorités sanitaires, l’arrivée tardive des patients dans les structures hospitalières favorise la situation des cas graves et ceux déclarés postmortem détectés au cours de cette période. Alors que 178 cas graves sont notés depuis le début de la pandémie (02 mars 2020), les 101 ont été répertoriés à partir du 1er novembre 2002. Rien que pour le seul mois de décembre, il a été enregistré 74 cas graves parmi lesquels 36 ont été déclarés positifs post mortem.

Face à cette situation alarmante, le personnel de santé a entrepris un certain nombre d’actions comme la mise en oeuvre des plans de riposte des districts de Richard-Toll et Podor, la désinfection par les services d’hygiène des structures sanitaires et des quartiers touchés par le sale virus, la redynamisation des comités de veille et d’alerte communautaire et le renforcement de la Crec.

En plus de ces actions, il y a l’accompagnement du Samu dans la régulation des cas graves dans les centres de santé, la redynamisation des instances de coordination, la poursuite de l’extension des lits chauds au Centre de traitement Épidémiologique de l’hôpital régional de Saint-Louis, la poursuite de la prise en charge psychosociale par téléphone pour lutter contre la stigmatisation.

A cela s’ajoute la poursuite de l’aménagement des sites de prises en charge au niveau des centres de santé et Eps, avec extension de la capacité litière à 75, avec 26 lits chauds.

Pour ce qui est de la vaccination, la Région Médicale de Saint-Louis se dit fin prête et attend les directives des autorités au niveau central.






L’As



Cliquez-ici pour regarder plus de videos