leral.net | S'informer en temps réel

Propagation #Covid19: entre 10 000 et 12 000 visiteurs par semaine, le Sea Plaza inquiète sérieusement

Le plus grand Centre commercial moderne du Sénégal continue d'attirer du monde en cette période très sensible de propagation du Coronavirus, où le Covid-19 a atteint un niveau inquiétant de transmission communautaire (3 cas annoncés ce samedi par le ministre de la Santé).


Rédigé par leral.net le Lundi 23 Mars 2020 à 13:56 | | 0 commentaire(s)|

Situé sur la corniche, à côté de la place du Souvenir, le complexe de 14 000 m2 est un ovni dans le paysage dakarois : deux parkings (l’un souterrain, l’autre à l’extérieur, soit 236 places), baies vitrées donnant sur l’océan, marbre, escalators, 84 boutiques réparties sur au moins deux niveaux…

Comme il en existe dans les plus grandes métropoles du monde. On y trouve des boutiques représentant les grandes marques de la mode et du luxe, de l’électronique, un supermarché, des restaurants, des salles de cinéma, des instituts de beauté et de bien-être. Selon des chiffres avancés par "Jeune Afrique", depuis son ouverture en juillet 2010, la fréquentation moyenne du mall est estimée entre 10 000 et 12 000 personnes par semaine. La même source d'ajouter que Sea Plaza séduit en priorité une clientèle haut de gamme, locale ou internationale de passage. Tous les éléments sont réunis pour en faire un nid de virus, si des mesures strictes ne sont pas prises pour freiner le flux des visites.

Les franchisés sénégalais inquiets du rythme de fréquentation et des mesures "insuffisantes" de la direction

Contacté par "PressAfrik", le gérant d'une boutique dans le prestigieux Centre commercial Sea Plaza fait part de sa grosse inquiétude. Selon lui, les expatriés qui séjournent dans les hôtels qui jouxtent ce lieu, continuent d'affluer pour faire leurs courses et les mesures annoncées par la direction sont loin de rassurer les occupants. "Ce qui se passe ici doit être remonté au niveau des autorités. On se sent exposés, nous qui tenons des boutiques. Non seulement, notre business ne marche plus. Mais les expatriés qui viennent ici se ruent au Casino ou à la pharmacie pour se ravitailler. Après, quand ils font le tour des boutiques, c'est juste pour se balader et prendre de l'air", alerte-t-il.

« Nous sommes tous exposés »

Avant de poursuivre: "la direction a annoncé des mesures que je jugerai de basiques. Les gens continuent d'entrer comme ils le veulent. Il y a juste les vigiles à l'entrée qui donnent aux visiteurs du gel hydro-alcoolique dans la paume de leur main. Ils avaient parlé de Thermo-flash (pour vérifier le niveau de température du gens), mais j'en ai pas vu. Ils ont aussi parlé d'un centre de santé dédié, mais son implantation n'est pas encore vérifiée. Nous sommes tous exposés. Parce que les gens qui sont arrivés au Sénégal avant la fermeture des frontières aériennes, peuvent venir à tout moment ici, avec le virus".

Contacté par "PressAfrik", le Directeur d’exploitation de Sea Plaza a prétexté sa présence à une cérémonie religieuse et promis de rappeler pour donner la version de la boîte. Après une attente de plus de quatre heures, il a été relancé par message. En vain. La rédaction reste à sa disposition pour tout éclairage sur les mesures prises par la direction du Sea Plaza pour éviter de probables transmissions.

D’autant plus que trois personnes ont chopé le Covid-19 sans que les autorités sanitaires ne puissent identifier la source de leur contamination. L’heure est grave !





Pressafrik.com



Cliquez-ici pour regarder plus de videos