leral.net | S'informer en temps réel

Quasi victoire dans un sempiternel combat pour l’indépendance de la Justice : Macky et le ministre de la Justice « abandonnent » leurs fauteuils au Csm.


Rédigé par leral.net le Jeudi 24 Mai 2018 à 12:00 | | 0 commentaire(s)|

Lors de la dernière Rentrée solennelle des cours et tribunaux, Macky Sall avait institué un comité qui devait réfléchir et lui faire des propositions pour moderniser la justice, ce, dans le but d’accéder à une indépendance totale de la justice. Le Président avait même donné un délai d’un mois au comité pour lui remettre son rapport. Auparavant, l’Ums avait tenu un colloque de la justice, insistant toujours sur la sortie de l’Exécutif du Conseil supérieur de la magistrature.

Présentement, le délai donné par le Président a certes expiré depuis fort longtemps, mais les membres du comité composés de magistrats, d’un professeur d’université et d’un membre de la société civile, vont faire une délégation pour remettre leur rapport àau Président Macky Sall. La rencontre va se tenir en principe dans les prochains jours. C’est du moins la promesse faite par l’Exécutif aux magistrats. Et selon nos informations, le président de la République ainsi que le ministre de la Justice vont sortir du Csm. Le Conseil sera désormais dirigé par le Premier président de la Cour suprême et il sera composé de magistrats, d’un professeur d’université, d’un représentant du bureau. Mais, la société civile ne sera pas représentée.

Cependant, le président de la République n’est pas totalement exclu, car, il pourrait intervenir de manière facultative, si par exemple c’est le poste de Premier président qui est en jeu. Dans ce cas, le président de la République intervient pou arbitrage.






Les Echos