leral.net | S'informer en temps réel

[REBONDISSEMENT]Révélations dans l’affaire segura : Le Fmi a menti

Rebondissements dans le Seguragate. Contrairement aux déclarations contenues dans le communiqué du Fmi, Alex Segura ne s’est pas entendu avec la nouvelle représentante du Fonds, Valéria Fichera pour emmener avec lui la somme par mesure de sécurité. Pis, certaines informations soutiennent que l’ancien représentant du Fmi à Dakar aurait reçu plus que la somme déclarée.

Par Binta NDONG


Rédigé par leral.net le Jeudi 12 Novembre 2009 à 17:32 | | 8 commentaire(s)|

[REBONDISSEMENT]Révélations dans l’affaire segura : Le Fmi a menti
L’affaire Segura n’a pas encore fini de dévoiler tous ses secrets. En effet, le scandale qui a valu au Sénégal, d’être pointé du doigt partout dans le monde, vient de révéler des incohérences véhiculées dans le communiqué rendu public par le Fonds. Pour cause, à la suite du scandale, le Fmi a révélé que le chef de l’Etat lui a bel et bien offert un dîner et qu’« à la suite du dîner et en route vers l’aéroport, M. Segura a fait un bref arrêt à la résidence officielle du Représentant-résident pour prendre ses bagages. C’est seulement à la résidence qu’il a découvert que le cadeau consistait en une forte somme d’argent ». Toujours dans ce communiqué, il est indiqué que « pendant qu’il était à la résidence, M. Segura a informé la nouvelle Représentante-résidente qu’il avait reçu une somme d’argent. Ils se sont accordés sur la nécessité d’en informer le Bureau d’éthique du Fmi. Etant donné que la somme paraissait importante, ils ont décidé que pour des raisons de sécurité, l’argent ne devait pas rester dans la résidence ». Avec le recul, il apparaît que tout ce schéma a été concocté par le Fmi pour sauvegarder l’image de l’institution et faire bloc autour de son ancien représentant à Dakar. Tentative de corruption ou pas, « le cadeau substantiel » a bien été donné par le Président Wade. Ce qui a placé le Sénégal sur le plan mondial dans une position inconfortable. La nouveauté se trouve dans le fait que la nouvelle représentante du Fmi au Sénégal était loin d’être informée de cette affaire comme veut le faire croire le communiqué. Quand l’affaire a commencé à bruire dans la presse, certains fonctionnaires appartenant à d’autres organismes internationaux se sont approchés de la nouvelle représentante du Fonds, qui leur a juré n’être informée de rien et qui, elle-même, cherchait de plus amples informations. C’est ainsi, d’ailleurs, que certains de ses collègues de Washington, qui l’ont appelée pour savoir ce qui se passait réellement, n’ont pu obtenir grand-chose. Par la suite, si on se réfère toujours au communiqué du Fonds, « par peur de rater son vol et craignant qu’il n’y ait pas d’endroit sûr où laisser l’argent au Sénégal, M. Segura décida de monter à bord de l’avion avec l’argent ». Ceci a également été monté de toutes pièces car des sources avancent qu’avant de partir, Segura a même contacté certaines connaissances sénégalaises et ces dernières lui ont déconseillé de partir avec l’argent, de peur que tout cela ne vienne un jour se retourner contre lui et entacher sa carrière. Mais Alex Segura est passé outre, et a embarqué avec la mallette. D’ailleurs ce jour-là, l’ancien représentant du Fonds monétaire international a même voyagé avec un ancien ministre d’Etat. En revanche, ce qui reste constant dans les déclarations du Fmi, c’est qu’à son arrivée à Paris, Alex Segura n’a pas été arrêté par les autorités françaises. Mais à cette étape, la peur, ou le doute d’avoir été découvert par les autorités aéroportuaires, ou tout simplement une stratégie bien huilée par le fonctionnaire international a fait qu’une fois arrivé à Barcelone, il avertit le siège à Washington du « cadeau substantiel » de Wade. Aussi dans les déclarations du Fonds, il est mentionné qu’« à son arrivée à sa destination à Barcelone, le 26 septembre, M. Segura a compté l’argent, et a déterminé que le montant était de 100 000 euros et de 50 000 dollars américains ». Cela reste encore à prouver, parce que Alex Segura, avant de quitter Dakar, savait exactement quel montant contenait la mallette, c’est lui-même qui a compté l’argent, assurent nos sources. D’ailleurs, ces mêmes interlocuteurs soutiennent que l’ancien représentant de l’institution de Breton Woods « a reçu plus que la somme déclarée ». Interpellée hier par téléphone sur ces nouveaux développements, Valéria Fichera a répondu : « En tant que représentante du Fonds monétaire international, je m’en tiens uniquement à ce que l’Institution a dit dans son communiqué, je ne peux rien ajouter de plus. » Ce qui veut tout dire. De leur côté, de nombreux observateurs sont convaincus que cette affaire ne manquera pas d’avoir des répercussions dans la gouvernance interne et externe du Fonds. La haute hiérarchie de cette institution s’est trop engagée, et a menti sciemment, pour couvrir un fonctionnaire pris en défaut. Segura a commis une série d’infractions au code d’éthique du Fonds en acceptant, et en emportant avec lui le « cadeau » hors du Sénégal. Et l’on a tenu à le couvrir. Si l’on ajoute que Dominique Strauss-Kahn lui-même a été quelque peu affaibli par son aventure avec l’un de ses agents, on doit considérer que cette histoire tombe mal, et va finir par achever la crédibilité de l’institution. On peut se convaincre que, de l’intérieur de la maison, des voix s’élèveront pour démasquer la manœuvre, et en ce moment, les masques tomberont. Strauss-Kahn sera bien heureux si ce moment le trouve loin du 1900 Pennsylvania Avenue, au siège du Fonds, à Washington DC.

lequotidien.sn



1.Posté par Segurama le 12/11/2009 18:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que cherche à prouver cet article? Ce qui est grave dans cette affaire et qui demeure constant ,c'est que les hautes autorités du pays ont remis "un cadeau" à un diplomate et cet acte qui ternit l'image du Sénégal. La seguramania est à la page d'ailleurs.

2.Posté par Jean le 12/11/2009 19:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Segura n’est pas clair mais cet article ne prouve rien avec un titre pour le moins pompeux. Les raccourcis du journaliste sont "énormissimes"! Un exemple : "Interpellée hier par téléphone sur ces nouveaux développements, Valéria Fichera a répondu : « En tant que représentante du Fonds monétaire international, je m’en tiens uniquement à ce que l’Institution a dit dans son communiqué, je ne peux rien ajouter de plus. » Ce qui veut tout dire" ! Que signifie ce: "ce qui veut tout dire" ? Quelle conclusion on peut vraiment tirer de cette déclaration ? Je suis désolé mais ce journaliste ne respecte pas ses lecteurs.

3.Posté par La conscience le 12/11/2009 20:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Non cher ami, le crime est asse grave, pour qu'on n'aille pas jusqu'au bout, dans la recherche des coupables. Nous allons donc revisiter ce dossier de A à Z, et d'un œil plus avisé le dépouiller soigneusement jusqu'à trouver les failles et les conséquences des omissions volontaires et autres complicités.

Même s'il y a une constance qui est que le Sénégal qui est classé à tort ou à raison comme faisant partie des pays plus pauvres de la terre ne devait en aucune façon pousser l'absurde jusqu'à puiser de l'eau dans un puits au Sahel, pour s'en aller la déverser dans la mer comme Wade l'a fait, en donnant l'argent du peuple à un fonctionnaire d'une institution qui gère le pécule du monde, cela ne peut pas dire qu'il ne faille pas voir si ledit fonctionnaire est un corrompu ou un agent intègre.

Alors, c'est bien, si en Sénégalais responsable, l'auteur de l'article ci-dessus a eu l'intelligence de revoir à la loupe, ce dossier bourré d'inconnus de toutes les sortes . Et si au finish ce fameux Segura qu'on décrit depuis nors comme un saint et un martyre s'avérait un jour coupable, que le même couperet que nous allons employer à l'échafaud pour châtier les coupables, n'épargne pas sa tête plongée jusqu'au cou dans ce scandale. Et nous avons toutes les raisons de croire qu'il n'est pas aussi sain qu'on pourrait le croire. A partir du moment où Wade lui-même avait déclaré au tout début de ce scandale que Segura n'avait pas déclaré l'exact montant de ce "cadeau royal", il y a lieu de creuser, de creuser encore, de creuser toujours, jusqu'à découvrir à combien s'élevait la largesse de notre généreux Président.

Plus nous rechercherons la vérité, mieux cela vaudra car la chute de ce régime n'en sera que plus abrupte et le souvenir du passage de cet octogénaire à la tête de l'État sénégalais plus amer.

Alors, je pense et alors très sincèrement, qu'il faut prendre les gens pour des idiots, en nous faisant croire que cet agent du FMI ne savait pas ce qu'il transportait, de la Présidence du Sénégal à sa résidence (s'il est passé par là), ou encore que l'argent devait absolument sortir du pays, pour être ensuite déclarée. Pourquoi ne l'aurait-il pas fait alors, une fois à Parsis là où le FMI doit avoir un gros bureau, du fait de l'origine de son Directeur actuel, et dont un tel geste honorerait plus le Français plus que s'il avait été fait à Barcelone ou au Québec ?

Et si c'était vrai que le voleur a d'abord caché la moitié du butin avant d'aller déclarer la magouille à qui veut l'entendre, qu'en saura jamais, si ce ne sont ceux qui ont préparé et délivré le colis au destinataire qui nous le disent ?

Dans tous les cas de figure, dans un tl contexte et sentant le danger à mille lieues à la ronde, le FMI ne pouvait ne pas couvrir son agent, pour s'épargner un déluge de critiques, si l'on sait que déjà, un scandale d'une autre nature venait à peine d'être étouffé, ainsi que l'a si bien dit le précédent intervenant.

Ainsi, il nous revient à nous autres Sénégalais, de creuser, jusqu'à trouver et le montants de cet argent de sang mais surtout les fautifs, pour les livrer à la vindicte populaire, car la souffrance du peuple est telle que celui qui a connu cet autre forfait mérite la pendaison

4.Posté par La conscience le 12/11/2009 22:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Non cher ami, le crime est assez grave, pour qu'on n'aille pas jusqu'au bout, dans la recherche des coupables. Nous allons donc revisiter ce dossier de A à Z, et d'un œil plus avisé le dépouiller soigneusement jusqu'à trouver les failles et les conséquences des omissions volontaires et autres complicités.

Même s'il y a une constance qui veut que le Sénégal classé à tort ou à raison comme faisant partie des pays plus pauvres de la terre, ne devait en aucune façon pousser l'absurde jusqu'à puiser de l'eau dans un puits au Sahel, pour s'en aller la déverser dans la mer comme Wade l'a fait en donnant l'argent du peuple à un fonctionnaire d'une institution qui gère le pécule du monde, cela ne peut pas dire qu'il ne faille pas voir, si ledit fonctionnaire est un corrompu ou un agent intègre.

Alors, c'est bien, si en Sénégalais responsable, l'auteur de l'article ci-dessus a eu l'intelligence de revoir à la loupe, ce dossier bourré d'inconnus de toutes les sortes . Et si au finish ce fameux Segura qu'on dépeint depuis lors comme un saint et un martyre s'avérait un jour coupable, que le même couperet que nous emploierons à l'échafaud pour châtier les coupables, n'épargne pas sa tête plongée jusqu'au cou, dans ce scandale. Et nous avons toutes les raisons de croire, qu'il n'est pas aussi sain qu'on pourrait le croire. A partir du moment où Wade lui-même avait déclaré au tout début de ce scandale, que Segura n'avait pas déclaré l'exact montant de ce "cadeau royal", il y a lieu de creuser, de creuser encore, de creuser toujours, jusqu'à découvrir un jour, à combien s'élevait la largesse de notre généreux Président.

Plus nous rechercherons la vérité partout où elle se cache, mieux cela vaudra car la chute de ce régime n'en sera que plus abrupte et le souvenir du passage de cet octogénaire mafieux à la tête de l'État sénégalais, plus amer.

Alors, je pense et alors très sincèrement, qu'il faut prendre les gens pour des idiots, en faisant croire que cet agent du FMI ne savait pas ce qu'il transportait, de la Présidence du Sénégal à sa résidence (s'il est passé par là), ou encore que l'argent devait absolument sortir du pays, avant d'être déclaré. Pourquoi ne l'aurait-il pas alors, fait une fois à Parsis ,là où le FMI doit avoir un gros bureau, du fait même de l'origine de son Directeur actuel, surtout quand on sait qu' un tel geste honorerait davantage mieux le Français chez lui que s'il avait été fait à Barcelone, à Pékin ou au Québec ?

Et si c'était vrai que le voleur a d'abord dissimilé la moitié du butin avant d'aller déclarer la magouille à qui veut l'entendre, qu'en saura-t-on jamais, qui ne soit ce que ceux qui ont préparé et délivré le colis au destinataire nous le disent ?

Dans tous les cas de figure, ou dans un autre contexte et sentant le danger à mille lieues à la ronde, le FMI ne pouvait ne pas couvrir son agent, pour s'épargner un déluge de critiques, si l'on sait que déjà, un scandale d'une autre nature venait à peine d'être étouffé, ainsi que l'a si bien dit le précédent intervenant.

Ainsi, il nous revient à nous autres Sénégalais, de creuser, jusqu'à trouver un jour le montant et les les bénéficiaires de cet argent de sang, mais surtout les fautifs qui ont décidé qu'il en soit ainsi, pour les livrer la joie au cœur, à la vindicte populaire car la souffrance du peuple sénégalais à l'heure actuelle est telle que celui qui est à l'origine de ce crime de trop, mérite la pendaison

5.Posté par xalaat le 13/11/2009 08:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la conscience , le wolof dit que "dou mane rek bocoumatia ko geun" n'est pas ? boul diéma rafetal dara

6.Posté par LAYE le 13/11/2009 09:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je trouve cet article sans aucun interet, notre problème à nous c'est pas SEGURA qui est un simple fonctionnaire du FMI, disons presque un Monsieur tout le monde, le vrai problème dans cette affaire c'est la tentative de corruption par la plus haute autorité du Sénégal d'un fonctionnaire du FMI.Un journaliste conscient de la gravité de ce fait ne se mettrait jamais à chercher des poux dans la tête de SEGURA, qu'il ait été tenté ou non en un moment donné de garder cette somme n'a aucune importance pour nous, ce qui nous importe c'est cette humiliation que notre président nous a infligé encore une fois de plus, je dirai même de trop aux yeux du monde entier en nous faisant passer encore une fois de plus comme une vraie république bananiére.Il faut absolument que cet Ablaye WADE deguerpisse en 2012 ou même avant, on commence à trouver le temps long.

7.Posté par le solitaire le 13/11/2009 10:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

laye, oui, et j'irai un peu plus loin.
Je pense que la plupart des fonctionnaires des organismes internationaux sont des corrompus qui enfoncent plus qu’ils ne développent. Un exemple, le responsable du PAM Sénégal, loue une villa de l’ancien maire de Dakar dans une zone côtière interdite d’habitation. Presque tous les fonctionnaires internationaux, louent leur maison à des prix exorbitants et le deal est le suivant : quand tu es affecté au Sénégal, un de tes potes de l’organisation te propose une maison à 3 fois sa valeur locative. Par exemple 1.800.000 frs. L’organisation paie au bailleur ce montant et toi tu reçois 600.000 frs tous les mois.
L’organisation lance un appel d’offre, tu dépouilles et tu choisis ton fournisseurs qui te restitue 10 %.
La nuit, Dakar t’appartient : toutes les prostituées te connaissent : tu donnes 50.000 frs la passe.
Ton bureau est une officine d’affaire : tu recenses les propositions d’emplois de l’organisation et tu fais des deals avec les demandeurs d’emplois.
Quand tu voyages, tu transportes la drogue, de l’argent sale et tu es en plein dans le trafic des visas.
Le droit de cuisage est ton arme favorite. Tu te lèches les babines quand tu vois les mineures. Dans tes services, tu ne recrutes que des homosexuels et des prostituées. Devant tous les lycées, à l’heure de descente, tu rôdes à la recherche de proie.
Tu développes ? Oui, la dépravation oui !!! qui t’approche se corrompt et les propres se taisent devant votre nombre.
Les fonctionnaires du HCR : tous méchants.
Les fonctionnaires du PNUD : nuls et hautains
Au Bit, au Pam, à l’unesco à l’onudi les homosexuels ne se cachent plus.
Et tous réunis, en collaboration avec les hauts cadres de l’état et beaucoup d’ONG, de véritables pillards de notre économie.
Toutes ces sangsues n’ont eu leur place que parce qu’ils ont un parent dans la place : un secrétaire général n’a-t-il pas permis à son fils de truander l’organisation en Irak ?
Les sanctions prises : les sanctionnés s’en moquent comme de leur première culotte : leur argent remplace les sanctions.
Et ce qui est vraiment triste pour moi et mon peuple est que c’est parmi les tiens que NOTRE PRESIDENT s’en est allé cherché des copains. Uns station tellement basse et pourrie ! NOTRE HONTE.
Ne cherchons pas de poux dans ces diverses têtes, coupons les toutes car il est évident que leur résultat est désastreux.


8.Posté par deve le 13/11/2009 14:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ben écoutez comment ce journaliste a su que la totalité de l'argent n'a pas été déclaré? Et ici on dit que ceux qui remettent les mallettes en retirent souvent une partie. Donc voila selon moi ce qui veut tout dire. Pauvre le quotidien. Pourquoi ce prostituer ainsi pour quelques billets ? Oh my god!

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site

Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page