leral.net | S'informer en temps réel

Racisme en Mauritanie : Une équipe nationale livrée aux Négro-mauritaniens

Hier en Egypte (Can 2019), le match Mauritanie/Mali a prouvé que le racisme est une dure et triste réalité au pays de feu Mokhtar Ould Daddah. Tenez ! Le monde entier a pu constater que les 23 joueurs de l’équipe de Mauritanie de football sont tous des négro-mauritaniens d’ethnies dites « noires foncées » : Peuls, Soninkés et Wolofs.


Rédigé par leral.net le Mardi 25 Juin 2019 à 13:45 | | 0 commentaire(s)|

Racisme en Mauritanie : Une équipe nationale livrée aux Négro-mauritaniens
Mieux, la plupart des « Mourabitounes » du foot sont originaires de l’autre rive, c’est-à-dire du Sénégal, du Mali et de la Gambie. Donc où sont les Mauritaniens blancs ou arabo-berbères alors que le pays est gouverné par cette race dominante ? Des « beydanes » (maures blancs) qui prétendent d’ailleurs être majoritaires dans ce pays.

Selon un étudiant mauritanien (Ucad), les rares bons footballeurs « beydanes » (blancs) évoluant à l’étranger et d’origine mauritanienne, refusent d’intégrer l’équipe nationale à cause des noirs. Comme si notre interlocuteur tenait à nous préciser que l’Equipe nationale est livrée aux négro-mauritaniens.

A preuve, durant les matches qualificatifs de cette Coupe d’Afrique des Nations (Can), les 95 % des supporters sont des négro-mauritaniens ayant pris d’assaut les tribunes découvertes et autres « guétou-bey ».

Pendant ce temps, les rares supporters blancs ou beydanes se serraient dans la loge officielle, c’est-à-dire loin de la meute noire.







Le Témoin
 



Cliquez-ici pour regarder plus de videos