leral.net | S'informer en temps réel

Rareté du poisson: Même les vendeurs tirent le diable par la queue

La pénurie de poisson en mer pousse les mareyeurs à hausser les prix du produit. Un fait qui impacte les vendeurs qui s’activent au quai de pêche de Yoff. Si les uns peinent à écouler leurs marchandises, d’autres préfèrent fermer boutique.


Rédigé par leral.net le Mardi 7 Septembre 2021 à 10:12 | | 0 commentaire(s)|

Rareté du poisson: Même les vendeurs tirent le diable par la queue
« À ce moment-là, il n’y a pas de poisson dans la mer. Cela nous impacte beaucoup, car les mareyeurs haussent les prix. Il faut débourser plus de 2 000 FCfa pour avoir du poisson. Le ‘sëdd’ seulement coûte 3 500 FCfa ».

Ces propos sont ceux d’un vendeur croisé au bord de la mer. Celui-ci vient d’acheter du poisson auprès de deux pirogues qui viennent d’accoster.

Caisse sur la tête, le commerçant à la tenue bleue et aux pieds nus, doit maintenant passer au plus dur. Écouler sa marchandise dans un marché marqué par une absence des clients.

Sous l’abri d’un parapluie, Thérèse tourne la tête depuis un bon moment de gauche à droite. Crevettes et crustacés sur sa table, la vieille dame au teint noir et aux lunettes garde également des poissons au froid dans une caisse marée. Mais pour elle, l’absence de poisson en mer instaure un véritable calvaire chez eux.

« La situation est difficile. Nous achetons le poisson à des prix impossibles. La caisse que vous voyez-là, elle coûte 35 000 FCfa. De plus, aucun client ne vient acheter. Donc, on ne peut que hausser le prix. C’est la seule issue pour s’en sortir”, pleure-telle.

Précarité de la situation, un fait ayant incité Ndoye à fermer boutique.
Trouvé en face du hangar du quai, le vendeur est assis sur un banc, l’air désespéré. S’exprimant d’une voix frêle, il déclare : « Il n’y a pas de poisson dans la mer. Seules certaines espèces sont disponibles, mais se vendent à des coûts exorbitants. Personnellement, je ne peux pas acheter ces poissons. Vous imaginez, le kilogramme de Thiof’ (mérou) coûte 5 000 FCfa !. La dorade vaut 3 500 FCfa. Quand je l’achète, je ne vais plus pouvoir le revendre. Les clients vont tout simplement bouder. C’est pour cela que j’ai perdu ma journée d’aujourd'hui”.







Enquête



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page