leral.net | S'informer en temps réel

Rassemblements en pleine COVID: La CDS sermonne les leaders d’opinion

Les responsables de la Confédération pour la Démocratie et le Socialisme (Cds) se sont offusqués que des leaders d’opinion, faisant fi des mesures prises pour endiguer la propagation de la covid-19, continuent de prendre part à des rassemblements sources de propagation du coronavirus.


Rédigé par leral.net le Mardi 2 Février 2021 à 08:59 | | 0 commentaire(s)|

Rassemblements en pleine COVID: La CDS sermonne les leaders d’opinion
La Confédération pour la Démocratie et le Socialisme regroupant les partis de gauche, s’est fendue d’un communique pour s’émouvoir de l’évolution inquiétante de la pandémie de Covid-19, avec la multiplication des cas de contamination et leur lot de morts. Pour la Cds, il y a une certaine inconséquence désastreuse qui doit être condamnée, surtout venant de leaders d’opinion qui ont l’obligation de donner l’exemple.

« Il s’agit du fait de provoquer ou de participer à des rassemblements, de répondre à des cérémonies familiales ou de voisinage, et de constituer ainsi l’élément contribuant à favoriser la propagation de ce virus mortel.

De même, il est particulièrement nocif pour l’opinion, la retransmission par les télévisions de la place, publiques et privées, de rassemblements dans cette période, comme si elles invitaient à la violation des dispositions légales et encourageaient la persistance de comportements inadaptés
», pestent les membres de la Confédération pour la Démocratie et le Socialisme.

Dans le même sillage, ils exhortent le gouvernement à renforcer le dispositif de contrôle et de surveillance mis en place pour faire respecter les mesures-barrières et les interdits, dans la rigueur la plus stricte. A cet effet, soulignent-ils, seule la fermeté continue des forces de l’ordre peut y aider.

Invitant a un changement de comportement, la CDS estime que dans cette guerre contre le Coronavirus, chaque citoyen est interpelle dans son intime conscience.

« Chacun de nous est interpelle pour, de manière conséquente et en dépit des contraintes sociales, prendre sa part de charge dans ce combat de refus d’être un vecteur du virus. Chaque Sénégalaise, chaque Sénégalais est en devoir d’adopter l’acte citoyen engageant sa responsabilité individuelle », tranche la Cds, qui épingle par ailleurs la Fédération des Organisations Patronales de l’Industrie Hôtelière au Sénégal.

Selon les responsables de cette coalition, Mamadou Racine Sy et ses camarades doivent chercher d’autres alternatives beaucoup plus adaptées à la pandémie de Covid-19, que de perdurer dans la solution facile en licenciant des travailleurs.

« La Cds appelle le patronat, celui du secteur du tourisme singulièrement, a ne pas céder a la tentation de la solution facile, consistant à vouloir profiter de la situation de la crise induite par la Covid-19 pour licencier a tour de bras les travailleurs, en violation des accords ayant conduit l’Etat a apporter au secteur un accompagnement substantiel, en termes de subventions, d’allégement fiscal », clame les membres de la Cds.





L’As



Cliquez-ici pour regarder plus de videos