leral.net | S'informer en temps réel

Recouvrement de 200 milliards dans la traque des biens mal acquis : Les ‘’karimistes’’ démentent Mimi Touré


Rédigé par leral.net le Jeudi 21 Décembre 2017 à 13:26 | | 0 commentaire(s)|


Elias Bassène du mouvement "Ok Karim" dément formellement l’ancien ministre de la Justice, Aminata Touré. « Les révélations faites par l’ancienne ministre de la Justice, faisant état de 200 milliards de nos francs que l’Etat du Sénégal aurait recouvrés dans le cadre de la traque des biens mal acquis, sont des informations fausses, dénuées de tout fondement », lit-on dans un communiqué.

« Tristement célèbre pour avoir bâti sa notoriété politique sur la désinformation et la manipulation des masses, Mimi Touré continue visiblement à exceller dans le mensonge et la médisance. Et pour cause, tous les Sénégalais sont désormais unanimes à reconnaître que la traque des biens mal acquis s’est soldée par un fiasco total », souligne le leader du mouvement "Ok Karim".

D’après Eliae, c’est un échec d’autant plus cuisant que les 25 commissions rogatoires déployées par le régime Sall dans les capitales occidentales pour y débusquer d’éventuels fonds cachés sont, au terme de leur mission, rentrées au bercai,l bredouilles.

Il indique que les nombreuses tentatives d’attribuer la paternité de certaines entreprises privées à Karim Wade, dans le dessein ‘’inavoué’’ d’étoffer son patrimoine, pour ensuite s’en saisir comme d’un alibi pour le faire condamner, se sont toutes avérées vaines et contre-productives. A titre d’illustration, poursuit-il, les maisons appartenant au président Wade, qui ont été confisquées, saisies à cet effet, viennent d’être restituées à leur propriétaire.

« D’où proviennent donc ces 200 milliards que Mimi Touré brandit allégrement comme un trésor de guerre ? », s’interroge-t-il, ajoutant que cet argent découle de son imagination fertile.

« Il est aujourd’hui établi que Mimi Touré souffre énormément de son isolement politique, de sa mise à l’écart de toutes les sphères de décision du pouvoir. Mais, de là à brandir de faux chiffres pour accabler un honnête citoyen dans l’unique but de se faire réhabiliter dans la cour du roi Sall, c’est pathétique », conclut Elias Bassène.




Walfquotidien



Cliquez-ici pour regarder plus de videos