leral.net | S'informer en temps réel

Refus d’enterrement de griots à Pout: Moustapha Diakhaté interpelle les autorités

Des populations auraient été interdites d’enterrer des griots dans les cimetières à Pout. Une attitude qui a fait réagir Moustapha Diakhaté. L'ex-député interpelle les autorités.


Rédigé par leral.net le Lundi 27 Décembre 2021 à 16:07 | | 0 commentaire(s)|

In extenso l’intégralité de sa publication !

« Les auteurs du scandale de Pout Dagne doivent être recherchés et punis avec la plus grande fermeté. La République doit sévir pour en finir avec les obscurantistes de tous bords.

Le Sénégal ne peut pas condamner dans sa constitution, toutes formes de discriminations et fermer les yeux, devant le refus de sépultures de certaines populations en raison de leur appartenance à la caste des griots.
Manifestement, les autorités administratives de la localité de Pout ont fait preuve de faiblesse.

La République du Sénégal étant une et indivisible, il ne doit pas y exister un seul centimètre carré du territoire national où la Constitution et les lois ne sont pas appliquées. Cet événement doit être l’occasion pour les Sénégalais de poser sur la table la question des castes dans notre pays.

L’Égalité et la non-discrimination devant la loi supposent que toute personne soit traitée exactement de la même manière ; c’est la condition fondamentale, nécessaire pour faire valoir les autres droits. On la retrouve dans la devise nationale « Un Peuple , Un But, Une Foi».

La lutte contre les discriminations est la continuité du principe d’égalité des Sénégalais. Ainsi, toutes les discriminations, directes ou indirectes, que ce soit en raison du sexe, de l’âge, de castes, d’ethnie, de la religion, des idées politiques, du genre, doivent être interdites et combattues. »



Ousmane Wade

Titre de votre page Titre de votre page