leral.net | S'informer en temps réel

Rejet du projet de loi criminalisant l'homosexualité: Le Mouvement Nittu Degg exprime son désaccord

Le Mouvement NITTU DEGG informe l’opinion nationale et internationale, à travers ce communiqué, de son désaccord sur la décision du BUREAU DE L’ASSEMLEE NATIONALE sortie ce mercredi 5 janvier 2022.


Rédigé par leral.net le Vendredi 7 Janvier 2022 à 11:12 | | 2 commentaire(s)|

"Le président Moustapha Niasse et son équipe ont pris la décision de rejeter le projet de loi populaire, qui vise à CRIMINALISER L’HOMMOSEXUALITE AU SENEGAL, en modifiant l’article 319 alinéa 3 du code pénal.

Ainsi le mouvement NITTU DEGG informe que ses députes se sont basés sur du faux pour bloquer ce projet appartenant à l’ensemble des sensibilités qui existent dans ce pays.

Le projet n’est pas porté par des politiciens mais par les (KHALIFS GENERAUX – ASSOCIATIONS ISLAMIQUES – IMAMS - MOUVEMENTS – SYNDICATS – SOCIETE CIVILE …)

L’article 319 alinéa 3 du code pénal n’interdit plus l’homosexualité du fait que les NATIONS UNIES ont supprimé depuis 1990 cet acte de la liste des maladies, en déclarant que toute personne a naturellement droit de choisir librement son orientation sexuelle.

NITTU DEGG étant membre fondateur du collectif AND SAMM DJIKO YI, réitère encore son engagement à continuer le combat jusqu’à obtenir gain de cause.

Nous nous sentons dans le devoir de combattre pour ne pas léguer cet héritage à nos enfants, nous invitons aussi tous les Sénégalais sans exception, à se mobiliser davantage pour le retour des valeurs socio-culturelles et religieuses dans notre chère nation, le SENEGAL".

Ndèye Fatou Kébé

Titre de votre page Titre de votre page