leral.net | S'informer en temps réel

Remous au sein de l’UDEN: La réaction salée de Abdourahmane Guèye, son actuel SG

Contesté au sein de l’Union démocratique des enseignants, Abdourahmane Guèye, son actuel secrétaire général, de déclarer: «Ce sont des frustrés. Ils mentent comme ils respirent».


Rédigé par leral.net le Mercredi 5 Janvier 2022 à 09:08 | | 0 commentaire(s)|

« Dans nos organisations, il y a toujours des frustrés. Mais quelle que soit par ailleurs la frustration que vous subissez, vous devez rester dans la vérité. Nous avons tenu un Congrès en bonne et due forme. Et c’est Serigne Babacar Ndoye qui a été le maitre d’œuvre de ce processus qui a duré 9 mois et qui, à terme, s’est terminé par un congrès de trois jours ».

« Toutes les sessions ont été renouvelées à l’exception de celle de Fatick, qui a connu des difficultés. Et c’est Monsieur Ndoye qui a travaillé pour que cette session ne soit pas renouvelée. Au terme des travaux, nous sommes venus en plénière et j’étais le seul à présenter ma candidature. Serigne Babacar Ndoye n’était même pas dans la salle, alors qu’il dit avoir des ambitions. J’ai été choisi à l’unanimité. Et la Commission administrative m’a demandé d’installer un bureau. Ce que j’ai fait séance tenante. Et le bureau a été validé par le Congrès

« Ils m’accusent d’avoir détourné de l’argent. Et pourtant ce Babacar qui parle, il était mon porte-parole et il portait mon cartable en bandoulière quand on faisait le tour du Sénégal pour voir nos camarades. Le détournement dont il parle, c’était en 2011. Et pourquoi, il a attendu aujourd’hui pour dénoncer. C’est un paradoxe. Il parle d’un compte ouvert à la Cofina, c’est parce que nous devrions construire notre siège et la Sgbs avait refusé de nous octroyer un prêt, sous prétexte que nous sommes un syndicat. Et la banque Cofina nous avait offert cette possibilité de construire un siège.

« C’est suite à cela que les instances nous ont donné mandat de demander ce prêt. Il y a une commission centrale de contrôle qui est chargée de vérifier tout cela. D’ailleurs, quand Monsieur Ndoye l’a saisie, il a été débouté. Finalement, nous avons pu acheter ce siège sur fonds propres, à hauteur de 48 millions FCfa, grâce aux économies que nous avons opérées du fait de la pandémie Covid-19. Cela a été possible parce qu’on n’a pas pu tenir de nombreuses instances.»

« Concernant l’allégation selon laquelle je ne devrais me présenter parce qu’étant à moins de trois ans de la retraite, ils mentent comme ils respirent. Les textes ne le disent pas. Les textes sont très clairs. Même si je devais aller à la retraite à un jour du Congrès, je pourrais me présenter au poste de Secrétaire général. Je suis né le 5 novembre 1963 et je suis à deux ans, sept mois de la retraite. »





L’As


Titre de votre page Titre de votre page