leral.net | S'informer en temps réel

Réplique et mise au point de Convergence Démocratique/ Bokk Gis Gis sur les accusations contre Pape Diop


Rédigé par leral.net le Samedi 10 Juin 2017 à 11:18 | | 0 commentaire(s)|

Dans un prétendu dossier tendancieux du « Quotidien Numérique Le Soir disponible gratuitement » de M. El Malick Seck, Journaliste,  homme politique, Conseiller municipal à la Commune de Thiès et membre de Benno Bokk Yakaar, un spicilège de biens immobiliers est attribué au Président Pape Diop, Président de la Convergence Démocratique/Bokk Gis Gis, membre de la Coalition Gagnante Wattu Sénégal.
 
La CD/BGG s’indigne de l’inclinaison volontairement mensongère d’une orientation journalistique exempte de déontologie et de vérité. Membre de la Coalition sortante Benno Bokk Yakaar, M; El Malick Seck procède à un perfide réquisitoire de mythomane atavique dont le seul génie est l’acrobatie mensongère sur fond d’imputations gratuites, indignes d’un Journaliste et d’un prétendant à la gestion des affaires de la Cité.

En attribuant au Président Pape Diop toute la fortune du monde, M. El Malick Seck se réfugie dans le papotage d’un politicien engagé dans un combat perdu d’avance en raison d’un fracas de mensonges dont la seule légitimité, est le hideux et honteux ouï-dire d’un guignol de l’arène politique que rien n’illustre.

Le Président Pape Diop est un modèle achevé de personnalité politique qui a su se construire une vie accommodée à l’éthique du travail et aux vertus du labeur. L’exemplarité de son parcours de producteur de biens et services, l’ingéniosité de son esprit d’avant-garde de travailleur et la fertilité de son sens entrepreneurial d’homme d’action, ont fait de lui une personnalité à l’aise dans le monde du marché. Il dispose de biens normaux, fruits d’un labeur fécond qui sert d’exemple, d’engagement entrepreneurial à la jeunesse actuelle et future.

La soi-disante « immense et impressionnantes fortune » qui lui est attribuée gratuitement par Le Soir, Journal politique partisan de M. El Malick Seck est l’expression d’une attaque politicienne et d’une médisance électoraliste qui interpelle le Conseil National de Régulation de l’Audiovisuel.

Dans une volonté purement politicienne de propagande et d’intoxication politique, M. Seck a choisi le jour de la publication des listes pour les Législatives de 2017, pour verser dans une intoxication politicienne tendancieuse.  Le sieur se délecte d’une spirale de dérapages et de mensonges dont la seule finalité est de dresser à l’adversaire, le manteau d’un homme politique disposant d’une fortune incommensurable en vue de saper si vainement le moral des électeurs. Le mensonge est heureusement indigeste au Sénégal.

Dans son communiqué du Mercredi 07 Juin 2017, le CNRA précise que la période de pré-campagne s’étend du vendredi 09 Juin 2017 au samedi 8 Juillet 2017. L’Article L 61 du Code électoral dit que durant la période des trente (30) jours précédant la campagne électorale, est interdite toute propagande déguisée ayant pour support les médias nationaux publics ou privés.

Par conséquent, la CD/BGG interpelle les Autorités de la CNRA et se réserverait le droit de prendre ses responsabilités devant une telle forfaiture.

Moussa Diakhaté
 










Hebergeur d'image