"> Titre de votre page google-site-verification=wcHQyKANhXTIFe14eKEMlsSlUMCZrMxe3xDh3BWP-zM
Leral.net - S'informer en temps réel

Réponse à la malhonnêteté caricaturale du Cored (La rédaction de Leral.net)

Rédigé par leral.net le Jeudi 1 Juillet 2021 à 18:20 | | 0 commentaire(s)|

La lettre de rappel à l'ordre du Cored, adressée à notre rédaction, illustre cette malhonnêteté caricaturale qui explique le manque chronique de crédibilité de cette structure.


Le Cored reproche à Leral.net d'avoir diffusé les photos de la présumée victime, Audrey Bijard. Pourquoi cette indignation sélective ? Que dit le Cored de la publication des photos de Sidi Souleymane Seck ? Et des photos montées de cet accusé et de son père qui n'a rien à voir dans la cause ? Qu'a fait le Cored contre ces médias qui relayent les insultes contre Cheikh Yérim Seck proférées par de soit disant féministes, qui n'ont dit mot lorsque Ousmane Sonko fut accusé de viol ? Qu'a dit ou fait cet organisme bidon face à la diffusion des photos montées de Adji Sarr pour la décrédibiliser ?

Le Cored allègue que le nom de Audrey Bijard, la prétendue victime, ne devait être diffusée. C'est le nom de Sidi Souleymane Seck qui devait être diffusé, en dépit de la présomption d'innocence ?

Qu'a dit le Cored à tous ces médias et soit disant féministes qui appellent cet accusé, présumé innocent, "le fils de Cheikh Yerim Seck" ?

Ce Cored, pathétique, reproche à Leral.net d'avoir diffusé l'audio d'une conversation entre les deux élèves du lycée français Jacques Prevert au cœur du tourbillon actuel. Ce grief montre la partialité de cette structure, visiblement embêtée par la parution de cet élément sonore, qui a totalement effondré la thèse du viol. Leral.net n'est pas le premier à l'avoir diffusée, mais il ne pouvait s'abstenir de commenter cette pièce essentielle à la manifestation de la vérité dans cette affaire qui préoccupe l'opinion publique.

Leral.net n'est ni le premier ni le seul des médias à avoir fait ce que le Cored lui reproche. Il a été ciblé dans le cadre d'un règlement de comptes. Mamadou Thior, qui dirige cette structure bidon, a, en effet, ouvertement menacé le groupe Leral en décembre 2020, dans un message précieusement gardé.

Ce communiqué d'hier n'a donc rien de surprenant...

Réponse à la malhonnêteté caricaturale du Cored (La rédaction de Leral.net)


Leral "> Titre de votre page