leral.net | S'informer en temps réel

Résolution sur les colonies en Cisjordanie : Adama Gaye livre les secrets des conséquences néfastes potentielles pour le Sénégal


Rédigé par leral.net le Lundi 26 Décembre 2016 à 19:55 | | 0 commentaire(s)|

Résolution sur les colonies en Cisjordanie : Adama Gaye livre les secrets des conséquences néfastes potentielles pour le Sénégal
Résolution sur les colonies en Cisjordanie : Adama Gaye livre les secrets des conséquences néfastes potentielles pour le Sénégal
Adopté ce vendredi 23 décembre par le Conseil de sécurité de l'ONU après la décision des Etats-Unis de ne pas utiliser leur droit de veto, le texte qui dénonce la violation flagrante du droit international sur le territoire palestinien, a provoqué de vives réactions saluant le succès diplomatique du Sénégal. Pour le journaliste-consultant, Adama Gaye, la fierté patriotique, ne doit pas occulter ‘’l’analyse des conséquences négatives potentielles pour les petits pays ayant porté ce texte comme le Sénégal’’.


Selon le journaliste consultant, « en Benjamin Nettayahou, l'Etat Hébreu tient un dur à cuir, un praticien autant qu'un rhétoricien du réalisme en relations internationales. De la realpolitik. Du recours aux moyens de coercition les plus violents et sournois pour se venger et subjuguer son adversaire, Benjamin dit Bibi, contrairement à la douceur de son surnom, n'est pas un tendre, un enfant de chœur, qui tend l'autre joue. Lui se venge, froidement, cyniquement, impitoyablement... »

Concernant, la crise politique qui sévit en Gambie avec Jammeh qui conteste les résultats de l’élection présidentielle et le conflit dormant en Casamance, Adama Gaye invite l’Etat du Sénégal à rester vigilant vis-à-vis de Nettayahou.

« On peut s'attendre non seulement à ce qu'il attise le brasier déjà incandescent de la Gambie, mais rallume celui dormant de la Casamance, verrouille les milieux financiers, médiatiques et politiques surtout aux USA maintenant qu'ils passent aux mains d'extrémistes conservateurs, sous la conduite du supermaciste Trump. Il n'est même pas impossible qu'il jette des boules puantes en direction des dirigeants Sénégalais pour exposer leurs méfaits », alerte Adama Gaye et d’ajouter : « La question est, d'une part, de savoir si en portant la Résolution 2334 la diplomatie sénégalaise en avait mesuré toutes les implications, et, de l'autre, si elle a les reins solides pour les assumer et y faire face ».

Landing DIEDHIOU, Leral.net



Cliquez-ici pour regarder plus de videos