leral.net | S'informer en temps réel

Résultat des Législatives: Quel avenir pour le parti démocratique sénégalais ?

La Coalition gagnante Wattu Senegaal est arrivée deuxième aux dernières élections législatives. Sa locomotive, le Parti démocratique sénégalais, est ainsi consolidé dans son statut de premier parti de l'opposition. Mais malgré cette embellie, l'avenir du Pds reste plus que jamais incertain, si l'on sait que ces législatives pourraient être le dernier scrutin de sa "seule constante" Abdoulaye Wade. Retour sur la trajectoire de ladite formation depuis sa débâche de 2012.


Rédigé par leral.net le Mercredi 9 Août 2017 à 13:23 | | 0 commentaire(s)|

Le parti d'Abdoulaye Wade, depuis 2012 vit dans une tension presque incessante : des dissidences par-ci, des déboires judiciaires par là...Bref, les épreuves s'accumulent sur la tête des libéraux.

Les unes plus dures que les autres. A chaque échéance , la chronique lui prédit une mort certaine. Mais grâce au pilote Wade, le parti reste toujours vivant. Il demeure toujours la deuxième force politique du Sénégal, si l'on se fie aux résultats des dernières élections législatives.

Pour les libéraux, l'enjeu était crucial lors de ces dernières joutes électorales. C'était une question de vie où de mort. Une perte de la deuxième place aurait, en effet, sonné le glas de ce parti vieux de plus de 40 ans. Ç'aurait été une suprême humiliation pour son chef Abdoulaye Wade descendu au charbon.


Ce dernier, sous la bannière de la Coalition gagnante Wattu Senegaal, a pu sauver les meubles avec un score de 559 551 voix, soit 19 députés au total : 10 sur la liste proportionnelle, le reste sur la majoritaire. Dans la répartition des sièges, le Pds se taille la part du lion avec 13 représentants, dont 6 sur la liste nationale. Le reste des sièges de la Coalition gagnante est réparti entre les différents alliés.

Comparé à ses résultats de 2012, il convient de noter qu'il y a eu un grand bond en avant. En termes de parlementaires, mais surtout en termes de suffrages. En effet, aux législatives de 2012, le Pds et le Psd/Jant Bi avaient obtenu 298 846 voix. En 2017, le Pds et ses alliés ont fait beaucoup mieux. Aussi, convient-il de signaler que la Coalition gagnante Wattu Senegaal n'était pas aussi étoffée que ses concurrentes que sont Benno Bokk Yaakaar et Mankoo Taxawu Senegaal.

Tout compte fait, le "Pape du Sopi" reste toujours assez loin de son score de la présidentielle de 2012 où il avait obtenu 942 327 voix au premier tour et 992 556 au second. Il existe, en effet, un gap de 433 005 suffrages à combler. Avec le nombre important de personnes empêchées de voter, notamment à Touba, on peut espérer que le Pds aurait pu améliorer son score, si tout s'était passé normalement.

Les législatives de 2017 auront ainsi démontré que le parti d'Abdoulaye Wade, malgré toutes les péripéties, reste le principal challenger du régime actuel.

Enquête



Cliquez-ici pour regarder plus de videos