Leral.net - S'informer en temps réel

Réunion du bureau de l'assemblée nationale: Le remplacement d’Issa Sall acté, les locales votée vendredi

Rédigé par leral.net le Mardi 30 Mars 2021 à 19:24 | | 0 commentaire(s)|

Réunion du bureau de l'assemblée nationale: Le remplacement d’Issa Sall acté, les locales votée vendredi
 
 
Clap de fin pour Issa Sall ! L’ancien n°2 du Parti de l’unité et du rassemblement (Pur) va quitter l’Assemblée nationale. Une mesure actée hier par le bureau, suite à une saisine du parti dont il n’est plus membre. Son remplaçant devrait être connu vendredi lors de la plénière consacrée au vote du projet de loi portant report des élections locales et prorogation du mandat des élus locaux. Une plénière ouverte à la presse.
 
 
Issa Sall n’est (presque) plus député ! L’Assemblée nationale, à travers son bureau, a validé hier son remplacement. Toutefois, nos radars n’ont pu savoir s’il a démissionné de lui-même, ou si c’est l’Assemblée qui l’a déchu, comme le réclamait le Parti de l’unité et du rassemblement (Pur). En effet, il y a quelques jours, les responsables du parti fondé par Serigne Moustapha Sy Al Makhtoum, parti dont il était la tête de liste aux Législatives et le candidat à la présidentielle de 2019, avaient demandé qu’il soit déchu de son poste de député. Cela, parce qu’il avait créé son propre parti et avait donc de fait démissionné de leur formation politique. En effet, Issa Sall qui n’était plus en odeur de sainteté avec son ex-parti depuis la présidentielle, avait été écarté des instances de direction, à la faveur d’un réaménagement. C’est ainsi qu’il s’est éloigné du parti qui lui reprochait, entre autres, le fait de répondre aux appels du chef de l’Etat sans son aval, avant de finir par ériger sa propre chapelle. Son parti, le Parti de la paix, de l’éthique et de l’équité (PEE), a reçu son récépissé depuis le 17 septembre 2020. Or les textes de l’Assemblée nationale (article 7 du règlement intérieur) et de la Constitution (article 60), sont sans équivoque : «le député qui démissionne de son parti en cours de législature est automatiquement démis de son mandat».
 
 
La loi portant report des locales et prorogation du mandat des élus locaux votée vendredi
 
La page Issa Sall tournée, son remplaçant, qui sera issu des rangs du Pur, qui était allé seul aux législatives, sera très probablement connu et installé vendredi prochain. En effet, c’est ce jour qu’aura lieu la plénière consacrée au vote du projet de loi portant report des élections locales et prorogation du mandat des élus locaux. Un projet de loi adopté mercredi dernier en Conseil des ministres et qui a été envoyé à l’Assemblée nationale, pour son vote en procédure d’urgence. Ledit projet de loi sera défendu devant les députés par le ministre de l’Intérieur, Felix Antoine Diome. Auparavant, le bureau de l’Assemblée se réunit demain mercredi sur la question.
 
 
Le huis clos levée, l’Assemblée ouverte à la presse
 
 
En outre, la presse qui était indésirable à l’Assemblée lors de la dernière plénière, consacrée au vote de la levée de l’immunité du député Ousmane Sonko, pourra cette fois-ci prendre part aux travaux. En effet, la mesure du huis clos a été levée par le Bureau de l’Assemblée nationale. Interrogé à cet effet, Abou Mbow confirme la mesure de levée du huis clos. Selon le 1er vice-président, le Bureau de l’Assemblée nationale a pris cette décision hier. Président Mbow de rappeler qu’à la suite des récriminations de la presse dans son ensemble consécutives à la décision de lever l’immunité parlementaire de Ousmane Sonko à huis clos, le Synpics avait sollicité une rencontre avec les responsables de l’Assemblée nationale. Moustapha Niasse l’avait chargé de recevoir et de discuter avec Bamba Kassé et Cie. A la suite de cette rencontre, les malentendus avaient été levés et assurance avait été donnée aux membres du Synpics que cela ne se reproduirait plus et que la mesure allait en conséquence être levée. Ce qui a été fait hier. Tout est donc bien qui finit bien. Pour le projet de loi portant report des locales et prorogation du mandat des élus locaux qui sera examiné vendredi prochain, la presse pourra faire son travail le plus tranquillement possible, sans recourir à l’aide de Mame Diarra Fam.
 
 
Mbaye THIANDOUM
 
 
 



Source : https://www.jotaay.net/Reunion-du-bureau-de-l-asse...


Titre de votre page Titre de votre page