leral.net | S'informer en temps réel

Réunion extraordinaire des Chefs d’Etat: La CEDEAO sanctionne sévèrement le Mali

A l’issue de la rencontre d’Accra, les Chefs d’Etat de la Cedeao ont décidé de sanctionner sévèrement le Mali, avec des mesures. Il a été décidé de la fermeture des frontières terrestres et aériennes entre les pays de la Cedeao et le Mali, la suspension de toutes les transactions commerciales entre les pays de la Cedeao et le Mali, à l’exception des produits suivants : biens de consommation essentiels ; les produits pharmaceutiques; les fournitures et équipements médicaux, y compris le matériel pour le contrôle du Covid-19 ; les produits pétroliers et l'électricité.


Rédigé par leral.net le Lundi 10 Janvier 2022 à 09:03 | | 0 commentaire(s)|

La Cedeao a décidé de geler les avoirs de la République du Mali dans les Banques Centrales et Commerciales de la Cedeao et de suspendre le Mali de toute aide financière des institutions financières de la Cedeao (Bidc et Boad).

Ces sanctions seront appliquées immédiatement et resteront en vigueur. Les sanctions ne seront progressivement levées qu’après la finalisation d’un chronogramme acceptable et convenu et le suivi de progrès satisfaisants réalisés dans la mise en œuvre du chronogramme des élections.

Par ailleurs, compte tenu de l’impact potentiellement déstabilisateur sur le Mali et sur la région, créé par cette transition au Mali, l’Autorité décide d’activer immédiatement la Force en Attente de la Cedeao, qui devra être prête à toute éventualité.

La Conférence appelle l’Union africaine, les Nations Unies et les autres partenaires, à soutenir le processus d’application de ces sanctions et à continuer d’apporter leur soutien à une transition politique acceptable.








Rewmi


Titre de votre page Titre de votre page