leral.net | S'informer en temps réel

Révélations sur les enquêtes et arrestations en série en Gambie, Jammeh et son équipe d'assassins accablés

Jusqu'à hier, 9 "Jungulars", ces membres de la garde rapprochée de Jammeh, étaient interrogés sous le le régime de la garde-à-vue par la police gambienne. Selon des sources judiciaires gambiennes, cette équipe de tueurs étaient composée de 40 membres qui dépendaient directement de Yahya Jammeh et de son ministre de l'Intérieur, Ousmane Sonko, écroué en Suisse.


Rédigé par leral.net le Mercredi 1 Mars 2017 à 11:57 | | 0 commentaire(s)|

Le quotidien Libération indique que d'après ses informations, il a été établi que ces personnes ont exécuté ou torturé d'honnêtes citoyens sur instruction de Yahya Jammeh qui était le principal donneur d'ordres.

Les multiples enquêtes ouvertes par les autorités gambiennes attestent que l'ancien despote Yahya Jammeh a, personnellement, ordonné l'exécution physique d'honnêtes citoyens.

Des sources de Libération renseignent de l'arrestation du nommé Suwandi Camara, un ancien mercenaire jadis proche de Charles Taylor, ancien président du Libéria, incarcéré par la CPI.

Celui-ci a été interpellé en même temps que son complice du nom de Babacar Jarju. Ils sont impliqués dans l'enlèvement d'un député et d'un homme d'affaires au Sénégal avec l'intention de les tuer.

Libération a appris que l'enquête a démontré que Suwandi Camara était au coeur du dispositif de recrutement de mercenaires mis en place par Yahya Jammeh lorsqu'il a voulu faire son coup de force à la suite de la dernière élection présidentielle.

Suwandi Camara est un tueur comme Malick Jatta, ce "Jungalar" qui aurait participé à l'exécution du journaliste Deyda Aïdara. Si les "Jungullars" étaient chargés de l'exécution physique d'honnêtes citoyens, la défunte NIA, elle, se chargeait des interrogatoires musclés.

source: libération



Cliquez-ici pour regarder plus de videos