leral.net | S'informer en temps réel

Rufisque-Est: Une mouvance de Benno soutient la candidature du maire Boubacar Albé Ndoye

Neuf (09) partis alliés et mouvements de la mouvance présidentielle, ont décidé de soutenir la candidature du maire Boubacar Albé Ndoye pour les élections locales du 23 janvier prochain. Un choix motivé, selon eux, par un besoin d’optimiser les chances de Bby d’assurer l’alternance à la ville de Rufisque.


Rédigé par leral.net le Mercredi 18 Août 2021 à 09:47 | | 0 commentaire(s)|

Rufisque-Est: Une mouvance de Benno soutient la candidature du maire Boubacar Albé Ndoye
Reconquérir la mairie de Rufisque-Est et assurer une alternative à la ville. C’est l’objectif que se sont fixés des partis de la coalition BBY, qui ont porté leur choix sur le candidat Boubacar Albé Ndoye pour porter les couleurs de la majorité présidentielle.

Il s’agit du Parti de la Réforme PR, de l’Afp, de la Ligue démocratique LD, du parti de l’Indépendance et du Travail PIT, du PLD/Njolorgui, de l’ADP, de Osez l’Avenir, du RCD, du parti RES les Verts. Des formations politiques et mouvements qui ont tenu à faire une déclaration commune, pour défendre la candidature du maire de l’Est et premier adjoint à la ville.

« Boubacar Albé Ndoye est majoritaire à l’Est. Il l’a démontré lors de toutes les élections. Je demande au président de la République Macky Sall et au coordonnateur départemental Oumar Guèye, d’investir le candidat Boubacar Ndoye dit Albé, qui est l’unique solution pour la reconquête de la ville », a soutenu, énergiquement, Ousmane Sèye du Parti pour la Réforme.

Les initiateurs de cette assemblée générale tenue au quartier Mérina, se sont évertués à souligner les avantages du candidat Albé sur les autres candidats supposés ou déclarés. Des atouts qui reposent d’après ces souteneurs, sur les réalités politiques locales et sur l’expérience du candidat.

« Nous sommes unanimes et d’accord sur la candidature de Albé. C’est un soutien sans complaisance et sans état d’âme. Nous prônons l’unité mais nous avons déjà fait notre choix sur le seul maire apériste de la ville de Rufisque », a insisté Omar Baldé de la Ligue démocratique.

« Il faut reprendre le contrôle de la ville pour ne pas assister impuissant, à la mort programmée du vieux Rufisque », a encore dit Ousmane Sèye.

Dans l’optique de remporter cette élection — au cours de laquelle, pour la première fois, la tête de liste sera élue directement maire —, il est prévu la mise sur pied d’un cadre de concertation politique. Une initiative pour permettre au candidat Albé Ndoye, porteur de la bannière de l’Alliance pour la République, de défendre le bilan de Bby et de décliner les grandes lignes de son programme pour la ville de Rufisque.

Outre la candidature à l’Est de l’actuel maire de Rufisque et, par ailleurs, premier adjoint à la ville, Doudou Meïssa Wade a aussi décliné ses ambitions. A noter aussi la candidature plus que probable du ministre Ismaïla Madior Fall et de l’ancien rewmiste Abdourahmane Diouf, pour ne citer que ceux-là.





Le Témoin



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page