leral.net | S'informer en temps réel

Rufisque: Négociations dans Bby pour les Législatives, la Ld prête à claquer la porte

La Ld de Rufisque est prête à prendre la direction contraire du Bureau politique qui a décidé d’aller aux Législatives sous la bannière de Benno bokk yakaar. Souleymane Gueye Cissé et Cie suspendent leur choix aux négociations avec les alliés.


Rédigé par leral.net le Mardi 25 Avril 2017 à 12:04 | | 0 commentaire(s)|

Rufisque: Négociations dans Bby pour les Législatives, la Ld prête à claquer la porte
La poursuite du compagnonnage entre la Ligue démocratique (Ld) et Benno bokk yakaar (Bby) est suspendue aux négociations en perspective des élections locales. C’est la position dégagée, dimanche, à l’occasion de l’Assemblée générale de la fédération de Rufisque, suite au choix du parti de propulser Souleymane Gueye Cissé au poste de secrétaire général national adjoint par intérim.

« La Ld n’est pas prête et ne sera pas prête à s’allier à qui que ce soit sans au préalable faire des négociations, je crois qu’il y a un minimum pour aller ensemble », avertit le leader local du parti dirigé désormais par Nicolas Ndiaye, après la démission de Mamadou Ndoye. « Le Bureau politique a donné mandat pour négocier avec Bby. Nous irons négocier aussi bien au niveau du département qu’au niveau national », a-t-il poursuivi.

M. Cissé de préciser : « Onze camarades doivent présenter la fédération aux Législatives ; le mandat du Bp est de trouver des plages de convergence avec les alliés. » La Ld de Rufisque n’exclut pas d’aller aux législatives en solo. « Nous nous sommes bien préparés pour aller aux Législatives seuls, mais nous restons ouverts à tous ceux qui voudront aller avec nous », a-t-il indiqué, soulignant que la position prise s’inscrit dans la continuité de « la défense de l’idéal de la gauche à l’Assemblée nationale ». Souleymane Guèye Cissé se veut plus clair : « nous n’avons pas abandonné notre objectif premier qui est de travailler pour la prise du pouvoir par la gauche sénégalaise. Nous entendons prendre le pouvoir en 2019 ou en 2024 pour une Ld debout », a conclu le numéro 2 par intérim du parti.

Il faut rappeler que le bureau politique de la Ld a décidé d’aller aux élections sous la bannière de Benno bokk yakaar. Une décision qui aurait justifié la démission de son Secrétaire général Mamadou Ndoye, qui avait été mis en minorité.

source: Le Quotidien



Cliquez-ici pour regarder plus de videos