Leral.net | S'informer en temps réel

Rwanda: Un pasteur évangélique américain arrêté

Rédigé par Mamadou Mangane le 8 Octobre 2019 à 10:47

Au Rwanda, un missionnaire évangélique américain a été arrêté ce 7 octobre pour trouble à l’ordre public. Le pasteur Gregg Schoof a été interpellé alors qu’il s’apprêtait à donner une conférence de presse au sujet de son église et de sa radio, fermées par le gouvernement il y a un an.


Le missionnaire Gregg Schoof était dans le collimateur des autorités rwandaises depuis près de deux ans, au départ pour un sermon diffusé sur l’antenne de sa radio, durant lequel un présentateur avait qualifié les femmes de « créatures maléfiques dangereuses ».

L’autorité des médias a suspendu la radio et demandé au pasteur de payer une amende et de s’excuser, ce qu'il a refusé, expliquant que les propos avaient été sortis de leur contexte. Sa radio et son église ont alors été interdites et son visa n’a pas été renouvelé.

Ce 7 octobre, alors qu'il devait bientôt quitter le pays avec sa famille, Gregg Schoof a tenté une ultime conférence de presse pour dénoncer l’attitude des autorités rwandaises. Il a aussitôt été arrêté, avec son fils et deux journalistes. Selon le porte-parole de la police, il a été interpellé pour avoir organisé une réunion illégale avec des journalistes dans un espace public et sans autorisation.

« Mauvaises églises »

D'après le document que Greg Schoof a tout de même eu le temps de distribuer à la presse, l'homme disait vouloir rétablir correctement les faits qui ont conduit à la fermeture de sa radio. Il y affirme que son prédicateur s'attaquait en réalité aux « mauvaises églises », sans autre précision.

Et de dénoncer, en termes crus et pêle-mêle, la fermeture de milliers de lieux de culte par les autorités rwandaises, mais aussi l'enseignement de la théorie de l'évolution à l'école, la distribution de préservatif et l'interruption volontaire de grossesse.

Américain natif de l'Arizona, Gregg Schoff se présente comme un missionnaire. Installé avec sa nombreuse famille au Rwanda depuis plus de 15 ans, il est à la tête d'une petite entreprise qui se dit « pastorale », dont une station de radio baptisée Amazing Grace, du nom d'un célèbre cantique du monde anglophone.

L’année dernière, Kigali a fermé près de 700 sectes et églises évangéliques, officiellement parce qu’elles n’étaient pas conformes aux normes de sécurité.




RFI


Plus de Télé
< >