leral.net | S'informer en temps réel

Sa Thiès très sûr de lui, «je vais percuter au coup de sifflet»


Rédigé par leral.net le Lundi 5 Mars 2018 à 12:08 | | 0 commentaire(s)|

Après l’étape de Diourbel, où ils ont cartonné à travers leurs propos, les deux jeunes loups se sont affrontés ce samedi à la place de l’Obélisque, sur fond de joutes verbales en direction de leur combat prévu dimanche prochain, au stade Léopold Sédar Senghor. Sa Thiès et Boy Niang se sont encore envoyé des piques.

Chambreur, parfois menaçant, le fils de Double Less a mis en garde son adversaire. «La lutte est un sport d’homme et au coup de sifflet de l’arbitre, je vais l’attaquer, mieux je vais le percuter», a averti Sa Thiès qui n’a d’yeux que pour la couronne de roi. «Tant que je n’aurais pas pris le titre de roi des arènes, je ne me considèrerai pas comme un lutteur. Dans ma famille, il n’y a eu que des rois des arènes et si mon frère ne le récupère pas sous peu, je le ferai», ajoute-t-il.

En direction de Boy Niang, il assène : « il n’est même pas dans ma ligne de mire. Je lui demande de rester sur ses gardes et surtout de faire preuve de courage. Est-ce qu’il osera rester sur place ?». Boy Niang de répondre aux attaques de Sa Thiès. «S’il m’attaque, il saura qui je suis. Il n’a jamais eu un adversaire coriace, il l’aura le jour du combat. Je me concentre sur lui, uniquement. La stratégie que mettra en place mon adversaire me laisse de marbre. Ce n’est pas mon problème, le plus important est que j’ai bien travaillé et le jour-j, les gens en sauront quelque chose». Quant à Ama Baldé, le fils de De Gaulle indique qu’il le comprend. «Il peut rester chez lui, venir au stade ou même descendre dans l’arène pour faire plaisir à ses fans, car le combat, c’est entre Sa Thiès et moi», conclut-il.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos