leral.net | S'informer en temps réel

Saint-Louis: le Général Niang au chevet de ses hommes blessés à l'Ugb


Rédigé par leral.net le Vendredi 25 Mai 2018 à 07:59 | | 0 commentaire(s)|

Le général de corps d’Armée, Meïssa Niang, Haut commandant de la gendarmerie nationale et Directeur de la Justice militaire, s’est rendu ce jeudi 24 mai 2018, au chevet des gendarmes blessés lors des manifestations à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis.

Selon la Division Communication de la gendarmerie, il se trouvait hors du territoire au moment des faits.
« Le Haut Commandant de la gendarmerie nationale s’est fait le devoir d’aller évaluer les conditions d’engagement de ses troupes à la suite de la réquisition du Recteur de l’Ugb. L’objectif était de voir si l’intervention rentrait dans le cadre des prérogatives de la gendarmerie et si elle a été exécutée conformément aux dispositions de la 70-37 du 13 octobre 1970 et de l’Instruction numéro 20 relative à la participation des Forces armées au maintien de l’ordre », note le service de communication de la gendarmerie cité par Igfm.

Le Général Niang a regretté le décès de l’étudiant Mouhamadou Fallou Sène et a prié pour le repos de son âme. Il a témoigné son soutien aux gendarmes blessés dans l’exercice de leur devoir régalien. Au moins 37 gendarmes ont été blessés lors de l’intervention dont un a été évacué à l’hôpital Principal de Dakar.

Après leur avoir apporté une assistance psychologique par le biais du Service de Santé de la gendarmerie, il a promis à ses unités une assistance juridique.

Il faut signaler que le chef d’unité de la gendarmerie déployée le jour des manifestations, a été formellement mis en cause sur la mort de l'étudiant Fallou Sène.
 




Cliquez-ici pour regarder plus de videos