leral.net | S'informer en temps réel

Saisie de 120 kg de cocaïne au Port de Dakar : Ce que révèlent les premiers éléments de l'enquête


Rédigé par leral.net le Jeudi 30 Janvier 2020 à 09:51 | | 0 commentaire(s)|

La Douane sénégalaise, aidée par des éléments de Police scientifique et l'OCRITIS, a mis la main sur 120 kg de cocaïne à bord d'un navire dénommé Grande Nigeria hier, mardi 28 janvier 2020, au Port autonome de Dakar (PAD). La drogue dure, répartis en 30 plaquettes de 1kg dissimulés dans 4 sacs, est estimée à 9 milliards 600 millions de francs CFA.

Mardi, vers 16 heures, rapporte L’Observateur, les éléments de l’équipage effectuaient des travaux au niveau du compartiment des générateur du navire lorsque leur attention est attirée par des sacs noire renferment un contenu suspect.

Ils avisent l’unité mixte de contrôle des conteneurs et des navires (UMCC) de la Subdivision des Douanes du Port autonome de Dakar. Qui, informe à son tour, la Police scientifique et l’OCRITIS. Ensemble, ils débarquent dare-dare sur le lieu. Il s’est révélé que les sacs contenait 30 plaquettes de 1kg chacune soit 120 kg.

Ce mercredi, les éléments de la Douanes et de l’Ocrtis ont investi le bateau avec des chiens renifleurs. Ils ont passé toute la journée à fouillé de fond en comble le navire. Qui faut-il le rappeler est sous scellé à Dakar depuis plus de 6 mois.

Le quotidien Libération, révèle que la drogue saisie a été cachée dans le système de ventilation du navire, dans des paquets avec la marque Apple. Et, cette troisième saisie ne faisait pas partie des deux premiers lots saisis et cachés dans des coffres de voitures Renault Kwid. Pour les deux premières saisies, la drogue était dans des paquets estampillés Real Madrid. Autre problème : alors que le navire est placé sous scellé depuis la première saisie, donc sous la responsabilité des forces de l’ordre, une dizaine de membres de l’équipage y étaient encore pour “faire tourner les moteurs”.





Cliquez-ici pour regarder plus de videos