leral.net | S'informer en temps réel

Santé / À Kolda, le poste de santé de Diaobé est saturé : - 80 à 100 malades consultés par jour

Le paludisme, le diabète et l’hypertension artérielle sont les principaux motifs de consultations médicales au poste de santé de Diaobé, département de Vélingara. L’établissement sanitaire reçoit 80 à 100 patients par jour. Des acteurs plaident pour que ce poste de santé soit transformé en centre de santé, pour soulager davantage les populations de la localité.


Rédigé par leral.net le Jeudi 11 Novembre 2021 à 09:26 | | 0 commentaire(s)|

Santé / À Kolda, le poste de santé de Diaobé est saturé : - 80 à 100 malades consultés par jour
En cette matinée du jeudi, il est plus de 10 h. Le poste de santé grouille de monde. Diaobé, rendu célèbre grâce à son marché hebdomadaire, le plus grand de la sous-région, est un carrefour. Un lieu de rencontre qui reçoit beaucoup nationalités. Et la salle d’attente du poste de santé est souvent bondée de patients. Dans les salles d’hospitalisation et de consultation, les techniciens de la santé s’affairent autour des patients. A côté, les accompagnants ne se plaignent pas de l’accueil au niveau du poste de santé.

‘’C’est ma mère qui est malade. Je l’ai emmenée ici. Mais depuis que nous sommes arrivés, j’ai constaté sincèrement que les infirmiers s’occupent bien des patients. Chaque 20 à 30 minutes, il y a un infirmier qui passe dans les salles d’hospitalisation voir l’évolution de la santé des malades ; cela réconforte nous les accompagnants’’, souligne Issa Baldé.

A coté de lui, il y a Fatou Diao, une autre accompagnante qui confie que ‘’les infirmiers d’ici font correctement leur travail. Déjà, en accueillant chaleureusement un malade et son accompagnant, cela soulage le patient et participe à même atténuer sa souffrance’’. Binta Sabaly de poursuivre : ‘’Si tous les infirmiers des hôpitaux faisaient comme ça dans les structures de santé, il n’y aurait pas de problèmes entre les accompagnants ou malades et les techniciens de la santé.’’

Les trois pathologies les plus fréquentes à Diaobé

En cette période, certaines pathologies sont plus fréquentes que d’autres. L’infirmier-chef du poste de santé de Diaobé renseigne que le paludisme, le diabète et l’hypertension artérielle, sont les plus diagnostiqués dans la zone. ‘’Ici, c’est le paludisme qui fatigue beaucoup les populations. De plus, nous notons certains cas de dermatose, en cette période. Cela est souvent lié à des allergies ou certaines conditions qui ne riment pas avec l’hygiène’’, précise Sidy René Traoré.

L’autre fait inquiétant, ‘’c’est le taux important des personnes qui souffrent de diabète HTA et d’hypertension, qui sont nombreux dans la zone. Je pense qu’on doit faire des études pour savoir les causes de ce nombre élevé de cas. Le poste de santé de Diaobé couvre une population de 21 mille 960 habitants’’, soutient-il.

Diaobé veut avoir un centre de santé

Du fait de la fréquentation de la ville pour les activités commerciales et de sa nombreuse population cosmopolite, le poste de santé de Diaobé est très sollicité, alors que le personnel soignant est insuffisant. Le secrétaire exécutif du poste de santé de Diaobé estime, ainsi, qu’il faut ériger le poste en centre de santé.

‘’Diaobé mérite plus qu’un poste de santé. Vous avez vu de vos propres yeux le nombre de patients que le poste reçoit par jour. Tous les jours que Dieu fait, il y a entre 80 à 100 patients qui sont consultés. Cela avec un nombre insuffisant d’infirmiers. Parce qu’il y a beaucoup de nationalités qui se rencontrent ici, surtout le jour du marché hebdomadaire’’, dit Boubacar Diallo.

Diaobé qui veut un centre de santé accueille, chaque mercredi, le marché hebdomadaire sous-régional, le ‘’louma’’, très fréquenté par les ressortissants des pays frontaliers du Sénégal.






EnQuête


Titre de votre page Titre de votre page