leral.net | S'informer en temps réel

Sénégal : Une plainte des lutteurs contre le Ministre de la Justice en perspective


Rédigé par leral.net le Mardi 9 Mars 2021 à 17:24 | | 0 commentaire(s)|

Sénégal : Une plainte des lutteurs contre le Ministre de la Justice en perspective
Le ministre sénégalais de la Justice, Me Malick Sall a déclaré sur France 24 que les lutteurs qui sont privés de leur passion depuis longtemps, ont été les responsables des manifestations notées dans les rues de Dakar.

Une déclaration qui a provoqué l'ire des lutteurs du Sénégal, qui exigent de Me Malick Sall, des excuses. Les accusés ont annoncé par l'entremise de leur président Gris bordeaux, une plainte contre ces allégations portées à leur égard.

Dans une émission diffusée sur la "Zik fm", le président des lutteurs, Gris bordeaux, a exprimé sa colère concernant les propos de Me Malick Sall, qui accuse les lutteurs d'être les dirigeants des manifestations en forme de résistance qui ont vu jour au Sénégal dernièrement.

"Nous sommes en train de parler avec l'avocat de l'association qui m'a conseillé de porter plainte. Donc on va le faire. Parce qu'il a parlé sur une chaîne internationale", a fait savoir le Tigre de Fass sur les ondes de la zik fm.

Poursuivant son argumentaire, le lutteur Gris bordeaux n'a pas manqué de souligner le manque d'accompagnement de l'État vis-à-vis des lutteurs face à la crise économique et sanitaire engendré par la Covid 19.

"Depuis le début de la covid-19, nous n'avons pas reçu l'aide de l'État et pourtant, nous sommes restés dignes. Face à cette situation, l'État n'a qu'à tirer des leçons au lieu d'accuser des lutteurs. C'est du n'importe quoi !", a déclaré le président des lutteurs du Sénégal.

Ousmane Wade

Titre de votre page Titre de votre page