leral.net | S'informer en temps réel

Serigne Cheikh Mbacké Doli: «Ce rejet va donner plus de pouvoir aux Lgbt»


Rédigé par leral.net le Vendredi 7 Janvier 2022 à 10:21 | | 0 commentaire(s)|

Serigne Cheikh Mbacké Doli: «Ce rejet va donner plus de pouvoir aux Lgbt»
Président du groupe parlementaire du Pds, Serigne Cheikh Mbacké Doli est le seul des 10 députés à voter oui, lors de la rencontre du Bureau de l’Assemblée nationale, pour statuer sur l’examen de la proposition de loi criminalisant l’homosexualité, renseigne "L'As".

Même s’il n’est pas signataire de ladite proposition, le parlementaire dit être en phase avec cette loi. « Je suis d’accord avec cette proposition et si elle était venue à l’Assemblée, j’aurais voté pour son adoption. J’ai eu la chance en tant que président du groupe parlementaire, membre du bureau, d’être présent parce les signataires de cette loi ne font pas partie du bureau de l’Assemblée. On nous a montré la proposition de loi et nous l’avons étudiée. J’ai fait part de ma volonté de voir l’Assemblée accepter cette proposition et la soumettre à la conférence des présidents, ensuite à la commission, avant de passer en plénière. Mais ils ont refusé cette proposition », a dénoncé le député libéral.

Poursuivant, il renseigne que « la majorité a accepté la proposition du président Aymérou et j’étais le seul député de l’opposition qui a voté pour l’adoption du projet de loi ».

Revenant sur les motifs de ce rejet, il déclare : « Ils soutiennent que le Président ne cesse de soutenir que l’homosexualité ne sera jamais légalisée au Sénégal. L’autre chose, c’est que notre constitution est assez sévère et en troisième lieu, comme c’est porté par des politiciens, la majorité refuse une quelconque pression venant d’un homme politique ».

Pour le député libéral, cette proposition est juste pertinente. Dans la mesure où c’est une demande sociale réelle pour un pays à majorité musulmane. Mieux, poursuit-il, le Christianisme, autant que l’Islam, bannit l’homosexualité sous toutes ses formes. «Ce rejet va donner plus de pouvoir aux Lgbt, pour la seule raison que son adoption aurait constitué un frein à tout acte contre nature», tance Serigne Cheikh Mbacké.

Ndèye Fatou Kébé

Titre de votre page Titre de votre page