leral.net | S'informer en temps réel

Serigne Khadim Gaydel Lô : "Il faut un slogan sérieux de Benno Defar Sénégal"


Rédigé par leral.net le Jeudi 22 Novembre 2018 à 11:09 | | 0 commentaire(s)|


Lors de son discours à l’occasion du Maouloud célébré à Bakhdad, Serigne Khadim Gaydel Lô est revenu sur les questions d’actualité, notamment sur la politique avec les échéances qui pointent à l’horizon. Il a insisté sur la nécessité de pacifier l’espace politique, avant d’affirmer qu’il lui plairait un jour de voir un slogan sérieux de Benno Defar Sénégal réunir tous les acteurs de la vie politique sénégalaise.

«Voici un jour bien unique pour tout musulman ! Il est le jour de la venue sur terre d’un prophète symbole de la miséricorde du Seigneur. Une telle venue est aussi la preuve, si besoin en était, que notre Créateur bienveillant se soucie de notre salut. En nous gratifiant d’un envoyé, Il met aussi à notre disposition tous les éléments favorisant notre réussite sociale et religieuse».

C’est en ces termes que Serigne Khadim Gaydel Lô a entamé son traditionnel discours à l’occasion du Gamou de Bakhdad à Thiès. Il a par ailleurs abordé les questions brûlantes de l’actualité, notamment la politique, marquée par les échéances présidentielles qui pointent à l’horizon. En cela, dit-il, les guides politiques ont un rôle de premier plan à jouer.

«Une prospérité ne peut se faire dans la désunion et il me plairait un jour de voir un slogan sérieux de Benno Defar Sénégal réunir tous les acteurs de la vie politique sénégalaise», a déclaré Serigne Khadim Gaydel Lô, devant des milliers et des milliers de talibés venus des quatre coins du pays, de la sous-région et même de la diaspora. Selon lui, il faut pacifier l’espace politique en se gardant de certains discours, particulièrement en cette période de veille d’élections. Il ajoute : « deux leaders politiques appartenant à la communauté confessionnelle, et ayant fait allégeance au même guide qu’est Cheikhoul Khadim, doivent prendre de la hauteur et se garder de certaines attitudes, à tout moment de la campagne électorale.

De même, qu’ils se gardent de politique politicienne ou de faire des promesses électorales qu’ils ne pourront point tenir. Qu’il symbolise la sanction d’un régime ou l’approbation de la démarche, le vote est une action de citoyenneté participative.


Donc je vous exhorte, vous mes talibés, à retirer tous vos cartes d’électeurs pour exercer ce droit. Mais après le vote, donnons-nous la main pour tacler sérieusement les problèmes auxquels ce pays est confronté, que ce soit au niveau économique ou au niveau social».

Pour le guide religieux, l’essentiel, c’est les solutions concrètes qui doivent être apportées aux problèmes d’analphabétisme ou de mal alphabétisation. Dans le cas du Sénégal, dit-il, il est nécessaire de trouver des solutions idoines à la crise de l’école Sénégalaise qui dure. «Ce pays ne pourra jamais se développer avec l’état actuel de l’enseignement», confesse-t-il avant d’ajouter : «en cela, nous passons même outre le débat sur le fait de prendre les réalités locales telles que prônées par Cheikh Anta Diop ou la promotion du Franco-Arabe telle que faite par Cheikh Mourtalla. Mais un pays où le corps estudiantin est en grève quatre mois de l’année scolaire, avant de passer le relai au corps enseignant, ne peut prétendre à aucun développement, quelle que soit la quantité de pétrole et de gaz trouvée en son sous-sol».

De l’avis de Serigne Khadim Lô Gaydel, il est de notre responsabilité personnelle de confronter les gouvernements musulmans sur leur conduite, si cela s’avère nécessaire. Il poursuit : «Au demeurant, les peuples doivent exiger de la part de leurs élus l’exemplarité et demander une réponse concrète par rapport à leurs actes.

Par exemple, le dernier assassinat du journaliste Kassogghi en Turquie par un groupe en recherche de légitimité politique en Arabie Saoudite devrait émouvoir plus d’un. L’islam est le premier à défendre le droit à la critique. De surcroît, le Coran demande de considérer l’incrédulité et le crime comme ennemis
».





L'As




 



Cliquez-ici pour regarder plus de videos