leral.net | S'informer en temps réel

Seydina Mandione Laye, fils du Khalife: "nous ne sommes pas le CNG pour désigner Macky Sall, roi des arènes"

Les propos tenus par Mamadou Lamine Laye, porte-parole de la communauté Layenne lors de la visite du Président Macky Sall à Yoff, n'ont pas été du goût de Seydina Mandione Laye, le fils du Khalife général des Layennes. Le premier nommé avait chanté les louanges du chef de l'Etat en ces termes: "que Dieu fasse de vous le roi des arènes dans tous vos combats".


Rédigé par leral.net le Samedi 29 Avril 2017 à 11:29 | | 0 commentaire(s)|

Cette déclaration a irrité Serigne Mandione Laye, qui a tenu à rappeler à l'ordre le porte-parole des Layennes: "on ne doit pas badiner avec la religion. J'ai été écoeuré quand j'ai entendu un responsable de la famille décerner le titre de roi des arènes au Président de la République. De tels propos ne devraient pas être tenus par un membre de la famille. nous ne sommes pas le Comité national de gestion de la lutte pour décerner un tel titre", a déploré Serigne Mandione Laye dans son fief de Yoff devant de nombreux fidèles.

En ce sens, le fils du Khalife a fait savoir que l'intérêt général devrait être prôné au grand bonheur de la communauté layenne. "A entendre les discours tenus lors de la visite du Président de la République, je me suis demandé sil existait deux communautés layennes. En portant la parole d'une famille, l'intérêt général doit être visé", a-t-il déploré.

A cet effet, la construction de la Résidence à Cambérène s'est invitée au débat. Selon le fils du khalife, cette infrastructure n'était pas une priorité pour la communauté layenne. L'urgence était pour le marabout, de construire ou d'achever les travaux de la route allant de Yoff à Malika en passant par Cambérène. "Ce qui va faciliter l'accès des fidèles à Yoff en de pareilles circonstances. C'est dans ce sens que nous attendons l'Etat", de conclure Serigne Mandione Laye.

source: la tribune