leral.net | S'informer en temps réel

Situation politique à Guédiawaye: l'opposition somnole, le pouvoir débauche

Au moment où l'opposition se cherche encore un leader à Guédiawaye, la mouvance présidentielle amenée par le maire de la ville Aliou Sall, continue son travail de sape pour casser certains partis. Dans ce combat pour tuer l'opposition en banlieue, c'est le parti de Malick Gakou qui paie le plus lourd tribut avec des hauts responsables du Grand Parti qui l'ont quitté.


Rédigé par leral.net le Samedi 4 Mars 2017 à 10:45 | | 0 commentaire(s)|

Le maire de la ville de Guédiawaye Aliou Sall
Le maire de la ville de Guédiawaye Aliou Sall
A quelques mois des élections législatives, l'opposition peine à s'unifier à Guédiawaye et à s'accorder autour d'un leadership. Au niveau du Grand Parti que dirige l'ancien ministre du Commerce Malick Gakou, c'est la saignée avec le départ de tous les membres fondateurs de cette formation politique.

Il s'agit de Ass Saliou Fall, responsable des jeunes et par ailleurs, conseiller municipal de la ville de Guédiawaye, Ablaye Mbaye, adjoint au maire de la ville de Guédiawaye, Mouhamet Ndiaye, premier adjoint au maire de Golf sud, les conseillers municipaux Dame Diop dit "Toubab", Ndèye Fall, Amdy Moustapha Wade et Moustapha Ndiaye, chargés de la communication qui ont tous démissionné du Grand Parti pour déposer leurs baluchons à l'APR.

Toutefois, du côté des proches de Malick Gakou, les jeunes de son parti soutiennent que leurs anciens camarades de parti ont été "achetés" par le maire de la ville de Guédiawaye qui leur aurait octroyé un véhicule et de l'argent. Ce que réfutent les partisans du maire Aliou Sall. Le coordonnateur départemental de l'APR de Guédiawaye, Mamadou Yaya Bâ indique ainsi que " Malick Gakou n'a qu'à s'en prendre à lui-même car il n'a pas de convictions. On lui a donné à deux reprises la chance d'être maire mais il a fui ses responsabilités. Et maintenant, les populations lui ont tourné le dos. Si Malick Gakou se présente à nouveau à nouveau à Guédiawaye, il sera battu à plate couture puisqu'il manque de courage et de conviction".

Et Cheikh Mbacké, le chef de cabinet du maire Aliou Sall de renchérir, " Malick Gakou doit se reposer. Quelqu'un qui a peur de gérer une mairie, ne peut prétendre diriger un pays", et de prôner pour l'investiture de Aliou Sall comme tête de liste départementale de Benno pour les élections législatives.

Au sein du Parti démocratique sénégalais, les responsables n'arrivent toujours pas à s'entendre. Ce, malgré les médiations de certains ténors de cette formation politique. Ce qui s'illustre à la base par le manque d'activités et d'animations. Les quelques rares activités sont organisées par les jeunes regroupés autour de la coalition "Manko Wattu Sénégal".

Le constat est que l'opposition semble avoir dû rebondir difficilement à Guédiawaye, grand bastion électoral depuis 2014 et l'élection d'Aliou Sall à la mairie de la ville.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos