leral.net | S'informer en temps réel

Soumaïla Cissé: le Mali pleure son "3ème Président" en trois mois, l'éternel empêché

Le dirigeant malien, trois fois candidat malheureux au second tour de l'élection présidentielle, avait été libéré cet automne après six mois de captivité aux mains des jihadistes. Il est mort vendredi du coronavirus.


Rédigé par leral.net le Dimanche 27 Décembre 2020 à 07:00 | | 0 commentaire(s)|

Soumaïla Cissé: le Mali pleure son "3ème Président" en trois mois, l'éternel empêché
Après Moussa Traoré en septembre et Amadou Toumani Touré en novembre, le Mali pleure ce week-end un troisième président, dirait-on. Pourtant, il ne l'aura jamais été. Soumaïla Cissé est mort ce vendredi à Paris, tué par le Covid-19. Pour beaucoup, l'homme politique de 71 ans était perçu comme un recours évident, naturel, pour le pays, à la sortie du tunnel de la transition qui a suivi le coup d'Etat du 18 août. Le virus en a décidé autrement. Une ultime fois, Soumaïla Cissé a manqué son rendez-vous avec la présidence de la République.

Il appartenait à cette génération de dirigeants qui composèrent les cadres du balbutiant Mali démocratique des années 90 sous l'aile d'Alpha Oumar Konaré. Cissé, ingénieur-informaticien de formation, est nommé secrétaire général de la présidence après son élection, en 1992, puis ministre des Finances en 1993. C'est un pilier du parti présidentiel Adéma-PASJ. Homme de dossiers, travailleur, il est à l'époque l'homme de tous les budgets du pays.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos