leral.net | S'informer en temps réel
7 B

Spéculation foncière au Camp Leclerc : Les gendarmes en colère

Des bruits de bottes au niveau de la gendarmerie. Un établissement militaire protégé par le secret défense, a fait l’objet d’une boulimie foncière scandaleuse. Le 06 Avril 2017, le Président Macky Sall a signé le décret 2017-486 prononçant la désaffectation de l’ensemble immobilier constituant une assiette foncière globale de plus de 7 hectares à distraire des titres fonciers 990 /NGA, 12057/ NGA et 15016, situé à Dakar, Liberté 6, dans le camp Leclerc rebaptisé Idrissa Fall, du nom d’un général de l’armée sénégalaise, occupé par la gendarmerie nationale.


Rédigé par leral.net le Mercredi 27 Mars 2019 à 08:20 | | 0 commentaire(s)|

Autrement dit plus de 7 hectares ont été retirés du camp de la gendarmerie pour être affectés à de tierces personnes. Et instruction a été donné aux ministres Amadou Ba et Augustin Tine, d’instruire le dossier avec célérité.

Ainsi les gendarmes de la caserne délestés des terres qui abritaient des aires d’entraînement physiques et d’exercices de tirs sont stupéfaits par cette décision. D’autant plus que selon certaines confidences, « la zone protégée qui devait garantir l’inviolabilité et la sécurité du camp, a été arrachée sans aucune consultation de la hiérarchie militaire et dans le mépris des règles élémentaires relatives aux zones protégées ».

D’ailleurs, durant son magistère, Me Wade a voulu faire main basse sur ces hectares avant de se rétracter, car informé que ces zones sont protégées par le secret défense. En tout cas, la colère gronde chez les gendarmes, qui veulent savoir à qui profite cette spéculation. Et Macky Sall serait prêt à revenir sur ce décret.
 



Cliquez-ici pour regarder plus de videos