leral.net | S'informer en temps réel

Suppression des villes: Le mouvement Leral Askan wi accuse le pouvoir de manœuvres politiciennes, sonne la mobilisation et interpelle le Président Macky Sall.


Rédigé par leral.net le Mardi 15 Décembre 2020 à 18:43 | | 0 commentaire(s)|

Suppression des villes: Le mouvement Leral Askan wi accuse le pouvoir de manœuvres politiciennes, sonne la mobilisation et interpelle le Président Macky Sall.
Depuis quelques temps, l’idée de suppression des villes de Dakar, Rufisque, Pikine et Guediawaye de l’architecture des collectivités territoriales, est agitée par certains hauts dignitaires du régime en place et certains analystes politiques à leur solde, lit-on dans une note reçue à Leral. La dernière sortie "scandaleuse et inacceptable du ministre en charge des collectivités territoriales Oumar Guèye, faite de contrevérités en essayant de défendre ce projet, en est une preuve palpable".

Le mouvement Leral Askan wi dénonce, "ces pratiques et marque son opposition totale à ce projet funeste de suppression de ces villes symboles, qui cristallisent toute une histoire et constituent une source d’expression d’un sentiment d’appartenance commune pour leurs habitants et leurs ressortissants".

Oumar Faye et Cie considèrent que "ces agissements ne sont que des manœuvres politiciennes de mauvais goût, pour arriver à tromper la vigilance des Sénégalais afin d’arriver à cet objectif aux relents politiciens".

Ils estiment ainsi que, "si ce projet vise à sauver politiquement le frère du du Président pour les prochaines locales, en perte de vitesse dans sa ville d’emprunt de Guediawaye, ce n’est que peine perdue. Le mouvement Leral askan Askan wi pense que le mieux pour lui est de retourner militer à sa ville de naissance".

Le mouvement Leral askan wi demande aux Sénégalais en général et aux populations de ces différentes villes de la région de Dakar, de se mobiliser pour barrer la route à ces « destructeurs et fossoyeurs de patrimoine».

Le mouvement Leral askan condamne fermement, par ailleurs, l’irresponsabilité et la légèreté qui ont marqué la gestion de l’acte de trois de la décentralisation, avec des manœuvres politiciennes et des tâtonnements qui ont fini par le dépouiller de tout son sens.

Le Mouvement Leral Askan wi convaincu de la justesse et de la noblesse de ce combat, demande solennellement au président de la République d’agir au plus vite, pour ne pas laisser prospérer ce projet, " et les manœuvres qui l’accompagnent ".

Le mouvement Leral askan wi demande également au régime de procéder, au plus vite, à la fixation de la date des prochaines élections locales, pour un respect des principes démocratiques.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos